ad

Poids et ménopause : ces médicaments qui font grossir

Dernière mise à jour: août 2020 | 4537 visites
123m-gewicht-11-8-20.jpg

news Lors de la ménopause, beaucoup de femmes prennent du poids, et elles grossissent surtout au ventre. Il s’avère que certains médicaments accentuent le phénomène.

La prise de poids est liée aux bouleversements hormonaux caractéristiques de la ménopause, avec alors une modification de la répartition des graisses, qui ont tendance à s’accumuler dans l’abdomen. En moyenne, lors péri-ménopause (la phase de quelques années qui précède et qui suit la ménopause proprement dite), la prise de poids se situe entre cinq et six kilos. Au-delà des considérations esthétiques, cette graisse abdominale constitue un facteur de risque de maladie cardiovasculaire et de diabète.

Indice de masse corporelle (IMC) et tour de taille

Une étude coordonnée par la Société nord-américaine de la ménopause (North American Menopause Society - NAMS) montre que la prise de certains médicaments complique la situation. Pendant trois ans, en fait durant la phase de transition entre la pré et la post-ménopause, les chercheurs ont suivi des femmes traitées ou non par médicaments. Le résultat de l’analyse montre que trois classes posent particulièrement problème, en favorisant une hausse plus importante de l’indice de masse corporelle (IMC) et du tour du taille : les antidépresseurs, les bêta-bloquants (hypertension) et l’insuline.

Deux combinaisons présentent les effets les plus négatifs : antidépresseurs + bêta-bloquants et antidépresseurs + insuline. On ajoutera que les femmes en surpoids avant la ménopause sont celles qui s’exposent au risque le plus élevé de subir une prise de poids majeure associée à ces médicaments.

Invité à commenter ces données, le directeur médical de la NAMS indique : « Cette étude souligne le lien entre l’administration de certains médicaments et la prise de poids chez la femme d’âge moyen, avec des conséquences potentiellement très néfastes pour la santé. Il est important que ces médicaments soient prescrits de manière judicieuse et à la dose la plus faible possible. Parallèlement, afin d’essayer de limiter la prise de poids, il est important d’adapter le mode de vie par le biais d’une alimentation équilibrée, d’une activité physique régulière et d’un sommeil de qualité ».

Voir aussi l'article : Ménopause et sexualité : 6 questions que vous vous posez

Source: Menopause (https://journals.lww.com/me)
publié le : 19/08/2020 , mis à jour le 18/08/2020
ad
pub