ad

Presbytie : pourquoi la vue de près baisse-t-elle avec l'âge et que faire ?

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 5919 visites
123-senior-koffie-lezen-pensioen-170-10.jpg

news Le phénomène touche une proportion importante d'entre nous à partir de la quarantaine. Il faut faire de plus en plus d'efforts pour lire les petits caractères, la vision devient floue, le système de mise au point ne fonctionne plus correctement. C’est la presbytie. Quelles sont les options pour corriger le problème ?

Le cristallin (situé à l'avant de l'oeil, derrière l'iris) est entouré d’un muscle, appelé le muscle ciliaire, qui permet de modifier sa courbure selon les circonstances, ce qui nous permet notamment de focaliser lorsque nous lisons de près. À partir de 40 ans, le cristallin devient plus rigide et le muscle s'affaiblit. Le système de focalisation perd ainsi de son efficacité et la vision de près devient floue.

Certaines personnes parviennent à compenser grâce à une meilleure capacité de focalisation, mais peu échappent à cette dégradation qui se manifeste à des degrés divers. Dans tous les cas, c'est le bon moment pour une consultation chez l'ophtalmologue, qui évaluera la situation et vérifiera l'absence de développement d'un glaucome (ou son facteur de risque majeur, une pression intraoculaire trop élevée) et d'autres troubles des yeux liés à l'âge.

Comment corriger la presbytie ?


Les lunettes de lecture et les lunettes multifocales. Les lunettes de lecture avec une légère correction peuvent suffire dans un premier temps pour les personnes qui voient bien de loin. Après quelques années, vous aurez sans doute besoin d'une version plus puissante.

Les lunettes multifocales sont recommandées en cas de difficultés pour voir de près et de loin, sachant qu'elles demandent une période d'adaptation.

Les lentilles de contact multifocales. Ces lentilles combinent une correction à la fois pour voir de loin et de près. Elles provoquent un léger flou (« perte de contraste »), mais le cerveau en corrige l'essentiel. Avec ces lentilles, des troubles de la vision nocturne peuvent se produire (halos) et la conduite automobile peut s’avérer impossible.

La « monovision » peut être envisagée : une lentille corrige la vision de près et une autre la vision de loin. Il faut un certain temps pour s'y habituer, mais cela fonctionne lorsque la différence entre les yeux est relativement limitée.

L'opération. La technique la plus couramment utilisée est la mise en place d’implants, avec le même effet que les lentilles de contact multifocales. La chirurgie au laser est une autre option.

Voir aussi l'article : Les aliments bons pour les yeux

Source: Dr Steven Renier (Oogkliniek ’t Zand) et Dr Evelien Dewilde (Oogcentrum Tongeren)
publié le : 07/07/2020 , mis à jour le 07/07/2020
ad
pub