ad

Terreurs nocturnes chez l'enfant : c'est quoi et que faire ?

Dernière mise à jour: juin 2020 | 2982 visites
123m-kind-baby-huilen-19-6-20.jpg

news Votre enfant se réveille la nuit, il hurle et vous avez beaucoup de mal à le calmer ? Il n’a probablement pas fait un simple cauchemar, mais une crise de terreur nocturne. De quoi s'agit-il et comment réagir ?

Ce phénomène concerne particulièrement les enfants âgés entre 1 et 5 ans. Il se produit généralement en début de nuit. L’enfant crie, hurle, il est assis dans son lit les yeux ouverts, mais son regard est vide, il est agité et en sueur, il ne supporte pas qu'on le touche et il peut se montrer agressif. Les terreurs nocturnes ne durent que quelques minutes, mais elles sont très impressionnantes, d'autant que si l'enfant semble réveillé, ce n'est pas le cas. Il n'a pas conscience de la présence de ses parents, et dès lors, contrairement aux suites d'un cauchemar, il est compliqué de l'apaiser. Le lendemain, il ne se souvient de rien.

Quelles causes ?

Les déclencheurs des terreurs nocturnes ne sont pas précisément connus, mais on observe une composante héréditaire, alors que certaines situations peuvent les favoriser : fatigue, anxiété, fièvre, maladie, médicaments...

Que faire ?

Il n'existe pas de traitement à proprement parler. En tout cas, les médecins recommandent de ne pas réveiller l'enfant, et de ne pas le toucher. Cette attitude va à l'encontre du réflexe naturel des parents, mais il s'agit de la manière de réagir la plus appropriée. En termes de prévention, il est important de respecter une routine du coucher dans une ambiance calme.

Voir aussi l'article : Cauchemars : le top 10 de nos mauvais rêves


publié le : 27/06/2020 , mis à jour le 26/06/2020
ad
pub