ad

La personnalité du bébé prédit-elle celle de l'adulte ?

Dernière mise à jour: juin 2020 | 4813 visites
123-baby-kinderbed-blij-04-16.jpg

news En observant le comportement du bébé à l’âge de 14 mois, il serait possible de prévoir comment il réagira en devenant adolescent, puis adulte, et ceci est particulièrement vrai pour les personnalités inhibées.

Cette équipe américaine (université du Maryland) rappelle d’abord que les enfants montrent des tempéraments différents dès les premiers stades du développement. Question : dans quelle mesure ces traits se maintiennent-ils plus tard dans l’existence ? Les chercheurs ont analysé la persistance de la personnalité inhibée, caractérisée, à l’enfance, par un comportement prudent, voire craintif, face à des situations peu familières. Ils ont suivi un groupe de bébés depuis l’âge de 14 mois, et évalué leur personnalité à 15 ans et à 26 ans.

Le résultat montre que les jeunes enfants qui font preuve d’inhibition comportementale sont bien plus susceptibles de devenir des adultes réservés et introvertis, avec des interactions sociales, amicales et familiales plus faibles. Il s’avère aussi que ces personnes s’exposent davantage à un processus d’intériorisation, ce qui peut favoriser l’anxiété et la dépression.

Ce constat ne prétend pas à la généralité, bien évidemment, mais il met en évidence une tendance que les auteurs qualifient de « forte ». Dans le prolongement, ils considèrent que l’identification précoce des personnalités inhibées ouvre la voie à un suivi plus étroit, face en particulier au risque d’isolement, de dépression et de trouble anxieux.

Voir aussi l'article : Apprentissage : étonnez votre bébé !

Source: PNAS (www.pnas.org)
publié le : 06/06/2020 , mis à jour le 05/06/2020
ad
pub