ad

Diabète : maigrir pour guérir

Dernière mise à jour: janvier 2020 | 7514 visites
123m-gewicht-19-11-19.jpg

news Une perte de poids de 10% dans les cinq ans qui suivent le diagnostic de diabète peut permettre d’enclencher une rémission de la maladie, et ceci sans très gros effort.

Il avait déjà été démontré qu’une restriction calorique extrême pendant les deux mois après le diagnostic de diabète de type 2 (DT2) aboutissait à une rémission chez quasiment neuf personnes sur dix. Mais cette approche est particulièrement contraignante et elle peut présenter des risques pour la santé. Une équipe britannique (université de Cambridge) a testé une autre méthode : l’amaigrissement sur la durée.

Elle a suivi un millier d’adultes (40 - 69 ans), diabétiques récemment diagnostiqués. Ils ont été intégrés dans un programme de sensibilisation à la perte de poids, reposant sur le comportement alimentaire et l’exercice physique. Le résultat montre qu’une perte de poids de 10% durant la première année, avec ensuite une stabilisation, double la probabilité d’une rémission à cinq ans. Un amaigrissement plus progressif est également bénéfique. La rémission a concerné 30% des participants à cette étude, ce qui n’est pas rien.

Les chercheurs ajoutent que cet objectif a été atteint « sans une intervention intensive sur le mode de vie ou une restriction calorique extrême ». En fait, l’adaptation réfléchie des habitudes alimentaires et physiques permet, dans une proportion significative de cas, d’affronter efficacement le diabète.

Voir aussi l'article : Pré-diabète : de quoi s'agit-il et comment réagir ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub