Infarctus : les risques critiques chez la femme

Dernière mise à jour: mars 2019 | 3391 visites
rood-gebr-hart-170_400_01.jpg

news Le taux d’infarctus reste supérieur chez les hommes, mais les femmes semblent de plus en plus exposées, surtout lorsque l’âge avance. Et certains facteurs de risque augmentent considérablement le danger.

Une équipe internationale a analysé des données concernant quelque 500.000 adultes (56% de femmes), suivis pendant une dizaine d’années. Les cas d’infarctus du myocarde ont été croisés avec des données sur les facteurs de risque classiques de maladie cardiovasculaire.

On constate d’abord que l’incidence de la crise cardiaque est sensiblement supérieure chez les hommes, avec néanmoins un net « resserrement » dans les tranches d’âge plus élevées. Il apparaît aussi que trois facteurs classiques de risque d’infarctus ont un impact relatif beaucoup plus important chez les femmes : le tabagisme (en particulier plus de 20 cigarettes par jour), l’hypertension artérielle et le diabète (DT2).

Le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine) indique : « Selon les auteurs, il n’est pas impossible que les femmes « rattrapent » prochainement les hommes en ce qui concerne le taux d’infarctus du myocarde ». Et ceci en raison de l’allongement de l’espérance de vie (avec ce fameux « resserrement » de plus en plus prononcé), mais aussi par le fait que les femmes s’exposent de plus en plus aux facteurs de risque associés au mode de vie.

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 02/03/2019 , mis à jour le 01/03/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci