Femmes : quelles solutions contre la moustache ?

Dernière mise à jour: janvier 2018 | 2005 visites
lippen-1270_400_08.jpg

conseil La pilosité au-dessus des lèvres est normale chez une femme, mais sa densité peut beaucoup différer d'une personne à l'autre, et devenir à ce point prononcée qu'elle pose un réel souci esthétique. A quelles méthodes d'épilation peut-on recourir pour se débarrasser de ces poils disgracieux ?

Ces solutions conviennent également pour venir à bout des poils au menton.

La bande de cire

Optez pour des bandes de cire froide spécialement calibrées et adaptées à la moustache et/ou au menton. Elles sont faciles d'utilisation et pratiques à emporter avec soi. Elles conviennent bien aux poils assez clairs et pas trop nombreux. Pour un duvet plus épais ou plus sombre, préférez une cire chaude (pas trop toutefois, afin d'éviter les irritations). Les bandes de cire sont efficaces sur des poils d'au moins 2 mm. Efficacité durant 10 à 15 jours.

La crème dépilatoire

Elle permet d'effectuer un raccord ou une épilation dès l'apparition des poils disgracieux et ce, n'importe où. Efficacité durant 3 à 4 jours.

La décoloration

Le produit s'applique sur les duvets fins et clairs. Les poils plus sombres risquent en effet de devenir roux ou de rester visibles. Cette option convient aux peaux très pâles mais elle est à déconseiller aux peaux mates. Utilisez impérativement un produit spécialement conçu pour le visage sous peine d'avoir de réactions allergiques ou inflammatoires.

L'épilation définitive au laser

Il s'agit de la méthode la plus efficace mais aussi la plus onéreuse. Comptez entre 40 et 80 euros par séance. Plusieurs séances sont nécessaires en fonction de la zone à traiter (menton ou moustache) et de la pilosité.

Le rasoir électrique ou jetable et la pince à épiler sont vivement déconseillés car ils activent la repousse des poils, alors plus nombreux et plus drus

Source: Barbara Simon
publié le : 24/01/2018 , mis à jour le 23/01/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci