Trop de charcuterie, c'est mauvais pour la respiration !

Dernière mise à jour: mars 2017 | 2 réactions | 7120 visites
123-p-vlees-salami-ham-170-4.jpg

news La consommation élevée de produits de charcuterie représente un facteur de risque d’aggravation des symptômes de maladies respiratoires comme l’asthme.

Cette équipe française (université Paris-Sud) a examiné des données concernant un millier de personnes, dont 400 asthmatiques, suivies pendant sept ans. Au cours de cette période, indique Le Quotidien du Médecin, 20% des patients ont rapporté une aggravation de leurs symptômes. L’analyse met en évidence « une corrélation entre la consommation de charcuterie et le risque d’aggravation de l’asthme, même en ajustant les résultats pour l’indice de masse corporelle (IMC), un facteur de risque déjà reconnu ».

Ainsi, les patients qui mangent le plus de charcuterie - au moins quatre fois par semaine - s’exposent à un risque accru de 76% d’aggravation de leurs symptômes, en comparaison avec ceux qui en consomment moins d’une fois par semaine. Les auteurs affirment par ailleurs que la fréquence d’apparition des premiers symptômes de l’asthme est plus élevée chez les gros consommateurs de charcuterie qui n’étaient pas asthmatiques au début du suivi. Le Quotidien du Médecin ajoute que la charcuterie en excès a déjà été mise en cause comme facteur de risque dans d’autres maladies respiratoires, comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Source: Thorax (http://thorax.bmj.com)
publié le : 24/03/2017 , mis à jour le 24/03/2017

Réactions à "Trop de charcuterie, c'est mauvais pour la respiration !"

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci