Un zeste de citron ? Non merci !

Dernière mise à jour: février 2017 | 3153 visites
nb-water-citroen-08-16.jpg

news Le zeste de citron peut être contaminé par toutes sortes de germes. Pour éviter les désagréments, il est donc préférable de ne pas commander un verre avec une tranche de ce fruit.

C’est en tout cas le conseil prodigué par Jan Tytgat, toxicologue et pharmacologue à l’université de Louvain (Leuven). Il explique que le zeste de citron est particulièrement à risque : « Il s’agit en fait d’une éponge poreuse, ce qui permet à la chair du fruit de ne pas se dessécher dans les climats où il est cultivé. De nombreux chercheurs se sont penchés sur la question de l’influence du zeste de citron sur la santé, que ce soit dans nos boissons ou dans nos préparations culinaires. Le zeste du citron a l’air très sain, notamment parce qu’il contient des huiles essentielles ».

Mais il recèle aussi de moins bonnes choses, comme les pesticides. « Le problème est qu’on concentre le reste des pesticides dans la boisson, a fortiori dans les boissons chaudes comme le thé. Et les pesticides ingérés peuvent avoir un effet négatif sur le système immunitaire et la fertilité. Certains sont même probablement cancéreux. Et si vous utilisez des fruits bio, vous n’êtes pas encore assuré de leur contenu. Et puis, qui demande explicitement une rondelle de citron bio dans un café ou dans un restaurant ? »

Des traces de matière fécale et d’urine animales peuvent également se trouver dans le zeste. « Les matière fécales, surtout celles des chats, des chiens et des renards, peuvent contenir des parasites comme le ténia du renard. Ils peuvent s’installer dans les fruits par contact avec les animaux. Il faut impérativement laver les citrons, même les bios. Vous pouvez le faire avec du détergent, mais le détergent est toxique pour l’estomac et les intestins. Contentez-vous donc de frotter les fruits sous l’eau. »

Et puis, il y a les manipulations. « Chaque citron est cueilli, emballé, vendu, travaillé. Le fruit passe donc entre de nombreuses mains qui peuvent être porteuses de bactéries ou de spores de matières fécales. Des infections peuvent être transmises, même si certains microbes sont détruits dans les boissons chaudes. Évidemment, une tranche de citron ne vous rendra pas immédiatement malade, mais soyons pragmatiques. Dans certains pays, comme l’Autriche, la tradition est de donner un mini presse-citron, de sorte que vous puissiez vous-mêmes couper et presser le fruit. »


publié le : 03/02/2017 , mis à jour le 02/02/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci