Cryolipolyse : comment éliminer la graisse par le froid

Dernière mise à jour: juin 2016 | 21080 visites
123-vr-obesit-buik-lintm-170-01.jpg

news La cryolipolyse, littéralement destruction de la graisse par le froid, est une technique non invasive qui permet de réduire les amas graisseux localisés, résistants et disgracieux. Elle s’effectue par le biais d’un appareil spécial qui expose la zone concernée à un refroidissement en vertu d’un principe physique selon lequel les adipocytes (cellules graisseuses) sont plus sensibles au froid que les autres cellules de l’organisme.

Comment ça marche ?

La cryolipolyse combine l’aspiration sous vide du pli adipeux par un applicateur ventouse et son refroidissement pendant environ une heure (cela varie d'un système à l'autre) à une température comprise entre -5 °C et 0 °C. Cette technique entraîne la cristallisation des lipides contenus dans les adipocytes puis leur destruction. L’exposition au froid va aussi entraîner la libération de cellules inflammatoires qui vont digérer progressivement les cellules adipeuses, au cours des semaines qui suivent la séance de cryolipolyse. Ceci diminue l’épaisseur de la couche graisseuse et donc les bourrelets.

La cryolipolyse s’adresse essentiellement aux personnes sans excès de poids significatif mais qui présentent une ou plusieurs zones graisseuses localisées résistantes au régime ou à la pratique d'un sport. Il s’agit le plus souvent des poignées d’amour et de la culotte de cheval.

L'acte est pratiqué par des spécialistes en esthétique et des dermatologues. Cette technique ne nécessite ni anesthésie ni médicaments. Le nombre de séances dépend d'un patient à l'autre et de la zone à traiter. La personne peut ressentir des pincements désagréables, voire des douleurs, dans les jours qui suivent.

Pour optimaliser le résultat, il sera utile d'opter pour une alimentation saine et équilibrée et de pratiquer régulièrement une activité physique.

Source: Barbara Simon
publié le : 16/06/2016 , mis à jour le 15/06/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci