Cancer du sein : le rôle protecteur des fibres

Dernière mise à jour: avril 2016 | 2985 visites
vr-borstca_170_400_05.jpg

news Selon une étude américaine menée auprès de plus de 90.000 femmes, la consommation de fibres alimentaires durant l’adolescence et par les jeunes adultes offrirait une protection contre le cancer du sein. Les fibres contenues dans les produits aux grains entiers, et plus globalement dans les fruits et les légumes, pourraient réduire le risque de cancer du sein de 24%.

Les chercheurs pensent que le mécanisme de protection des fibres alimentaires contre le cancer mammaire s’exercerait surtout sur le système endocrinien. Les fibres diminuent le taux d’oestrogènes, qui jouent une rôle dans le développement du cancer. Les tissus des seins y seraient particulièrement sensibles durant l’adolescence et chez les jeunes adultes.

Les fibres alimentaires étaient jusqu’il y a peu principalement associées (de manière bénéfique) au cancer du côlon. Pour être certain de consommer suffisamment de fibres, il convient de suivre les conseils suivants :

• optez pour des grains entiers et/ou des aliments qui en contiennent, comme le riz complet, les pâtes au blé entier, le pain gris…
• mangez quotidiennement au moins 5 portions (600 g) de fruits et de légumes
• mangez régulièrement des noix ou des graines non salées (par exemple une poignée en collation) et des légumineuses (pois, lentilles, haricots, pois chiches…)

Si vous mangez beaucoup d'aliments riches en fibres, assurez-vous de vous hydrater à suffisance (au moins un litre d’eau par jour, complété par un demi-litre d’autres boissons comme le thé, le café, la soupe…), sinon les fibres risquent de causer de la constipation.


publié le : 22/04/2016 , mis à jour le 21/04/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci