La canneberge : une baie aux nombreux bienfaits

Dernière mise à jour: mars 2016 | 5199 visites
cranberola-170.jpg

news La canneberge, cette petite baie rouge hypocalorique, peut se consommer fraîche ou sèche, en compote ou en jus, dans les plats salés ou les recettes sucrées. Elle produit de nombreux bienfaits, et pas uniquement dans la prévention des infections urinaires.

La baie, que l'on trouve fraîche dans les étals, peut également être surgelée ou séchée. Elle est fréquemment dégustée en jus. Elle est originaire du Canada et du nord des Etats-Unis (Oregon, Washington, New Jersey...). La canneberge est issue d'un petit arbre rampant et vivace cultivé dans les zones humides, voire marécageuses. Les Indiens d'Amérique l'utilisaient comme teinture et pour ses vertus médicinales. Elle représentait même pour certains Américains un signe de paix.

Canneberge, airelle et cranberry : quelles différences ?

La plupart d'entre nous ne font aucune différence entre la canneberge, version française, et la cranberry, appellation anglo-saxonne. Toutefois, certains puristes font état d'une distinction : la cranberry correspondant à Vaccinium macrocarpon et la canneberge à Vaccinium oxycoccos. Ceci étant, la canneberge, la cranberry et l’airelle font partie de la famille des Ericacées à laquelle appartiennent aussi les myrtilles. Selon les endroits du globe où l’on se trouve, la dénomination sera adaptée : canneberge en Europe (à l’exception du Royaume-Uni) et cranberry aux Etats-Unis. Quant à l'airelle, que l'on déguste le plus souvent en compote ou confiture, elle contient très peu de chair pour beaucoup de pépins.

Quels bienfaits pour la santé ?

La canneberge est hypocalorique avec seulement 46 kcal/100 g. Elle a un goût très acidulé. Elle regorge de vitamine C, de potassium, de phosphore, de flavonoïdes et est considérée comme un puissant antioxydant. Sa consommation régulière avec des céréales, en compote, dans des salades, en jus ou encore dans des desserts, permettrait de réduire le risque d'ulcère gastrique, de prévenir l'accident cardiovasculaire, de limiter la plaque dentaire mais surtout de prévenir les récidives d'infection urinaire (la cystite en particulier). Un verre de jus de canneberge par jour donnerait des résultats très probants dans cette indication.

Comment la choisir et la conserver ?

La canneberge fraîche doit être choisie bien dure, brillante et parfumée. Elle se conserve environ 8 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Non transformée, elle peut être surgelée et conservée au congélateur environ un mois. En jus fraîchement pressé, elle se conserve durant 24 h au réfrigérateur, dans un récipient hermétiquement fermé.

Enfin, sachez qu'elle accompagne la dinde de Thanksgiving en novembre aux Etats-Unis, en véritable symbole de paix et de bonne santé !

Source: Barbara Simon
publié le : 13/03/2016 , mis à jour le 12/03/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci