ad

Les conseils pour une meilleure mémoire

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 3989 visites
hersenen-bl-170.jpg

news La mémoire c'est comme la forme physique, cela s'entretient avec de l'exercice. Voici des recommandations pour optimiser ses performances. Des conseils simples et accessibles à tous.

Dormir suffisamment. Le sommeil consolide la mémorisation des informations assimilées pendant la journée. Même une courte sieste agit de manière bénéfique !

Occuper son esprit. Le pire ennemi de la mémoire, c'est l'inactivité cérébrale, et en tout cas la passivité. Ainsi, les sports cérébraux renforcent la mémoire sémantique, celle qui nous permet de stocker les informations générales et de nous en souvenir rapidement et sans effort.

Bouger et s'aérer. Pratiquer une activité physique, se lever régulièrement de sa chaise de bureau pour effectuer quelques pas, sortir à midi pour se promener un peu, prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur... : faire respirer son corps aère l'esprit, et en particulier la mémoire. De plus, l'exercice stimule la production de substances bénéfiques pour les facultés mentales (cognitives).

Gérer son stress. Si une poussée d'adrénaline peut être bénéfique lorsqu'il s'agit de passer un examen ou d'assister à une réunion importante, l'accumulation de stress et d'anxiété perturbe la mémoire et la concentration.

Se concentrer sur ce qui est important. A force de multiplier les tâches, des plus anodines aux plus importantes, on finit par s'y perdre. Organisez-vous : priorités, résumés, passages marqués au fluo...

La curiosité. Elle maintient nos facultés mentales en éveil. Il s'agit de l'un des meilleurs stimulants pour la mémoire.

Les pense-bêtes. Ils ne font pas travailler la mémoire, mais ils permettent de la soulager, et de ne pas l'encombrer.

Se montrer à l'écoute. Pour bien mémoriser, pour bien enregistrer les informations, il faut être en mesure de les recevoir. Ecouter un interlocuteur d'une oreille distraite n'aide pas...

Bien s'alimenter. Et ceci dès le petit déjeuner. Ce qui se trouve dans l'assiette nourrit le cerveau.


publié le : 08/09/2015 , mis à jour le 07/09/2015
ad
pub