Plongée sous-marine : on s'abstient 24 h avant de reprendre l'avion

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 3218 visites
123-duikgerief-duiken-boot-06-15.jpg

news Il est strictement nécessaire de s'abstenir de plonger dans les vingt-quatre heures avant de prendre l'avion. Si cette interdiction n'est pas respectée, les conséquences peuvent être gravissimes.

Ceci s'explique par le fait que dans un avion, la pression de la cabine est réglée de manière à correspondre à une altitude de 2.000 à 2.500 mètres. On a donc une sous-pression relative par rapport à l'altitude habituelle au niveau de la mer. C'est pourquoi tous ceux qui se trouvaient auparavant à une moindre altitude traversent encore une fois une décompression. A la suite des séances de plongée, presque tous les tissus du corps sont encore chargés de gaz. La nouvelle décompression en avion peut alors entraîner une situation néfaste.

A partir de là, il est formellement déconseillé de plonger pendant les 24 h qui précèdent l'embarquement, et 36 h en cas de plongées répétitives ou à très grande profondeur.

A contrario, rien ne s'oppose à une plongée directement après un voyage en avion, même si on recommande un délai après un long voyage, ne fût-ce que pour récupérer de la fatigue, ennemie des plongeurs.


publié le : 15/09/2015 , mis à jour le 14/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci