Eau de Javel : à utiliser avec modération

Dernière mise à jour: mai 2015 | 7945 visites
schoonmaakgerief2-170_400_05.jpg

news Dans les foyers qui utilisent beaucoup l’eau de Javel, les enfants sont plus exposés au risque de souffrir d’infections respiratoires.

Ce produit est un désinfectant de premier ordre, mais il faut le manipuler avec prudence et l'utiliser avec modération. C’est sur ce second point qu'insiste cette étude réalisée en Espagne, aux Pays-Bas et en Finlande, et qui a concerné quelque dix mille enfants âgés de 6 à 12 ans. Les chercheurs ont recensé le nombre d’infections respiratoires (sinusite, angine, bronchite, grippe, otite, amygdalite…) au cours de l’année écoulée, et ces informations ont été croisées avec la fréquence d’utilisation domestique de l’eau de Javel. Il a été tenu compte de paramètres comme le tabagisme parental, la présence de moisissures dans l’habitation ou l’emploi d’eau de Javel dans l’établissement scolaire des enfants. Le résultat final montre que plus l’eau de Javel est utilisée à la maison, plus le risque d’infection respiratoire augmente.

Les spécialistes avancent une double hypothèse : la fragilisation des voies respiratoires et une perturbation du système immunitaire, liées à l’inhalation excessive des composants dégagés par l’eau de Javel. Ils rappellent par ailleurs que l’obsession de la désinfection nuit à la diversité microbienne, de là au bon développement du système immunitaire de l’enfant, ce qui l’expose au risque de développer des allergies. En d’autres termes, pour l’eau de Javel comme pour d’autres désinfectants, ces produits doivent être utilisés de manière raisonnée.

Voir aussi l'article : Produits ménagers : eau de Javel et ammoniaque, un mélange mortel

Source: Occupational & Environmental Medicine (http://oem.bmj.com)
publié le : 29/05/2015 , mis à jour le 28/05/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci