ad

Cancer de la peau : un dépistage gratuit

Dernière mise à jour: août 2016 | 2327 visites
dr-oz-huidk-melan-170-560_05.jpg

news La campagne annuelle Euromelanoma veut sensibiliser sur l'importance d'une détection précoce du cancer de la peau, sachant que plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus les chances de guérison sont élevées.

Or, beaucoup trop de personnes, malgré des symptômes suspects, retardent leur visite chez le médecin. Selon une étude menée auprès de 1.347 dermatologues dans 28 pays européens entre novembre 2014 et mars 2015, quelque 40% des décès dus au cancer de la peau pourraient être évités si les patients ne mettaient pas autant de temps avant de consulter. Selon les dermatologues belges, près de la moitié des patients reportent cette consultation de 3 à 6 mois après avoir repéré les premiers signes inquiétants.

Les raisons du report sont diverses.

• Le patient attend et observe l'évolution.
• Il n'a pas le temps.
• Il a peur du diagnostic, il ne veut pas savoir.
• Il craint de consulter pour rien.

En Belgique, on recense chaque année 2.200 cas de mélanome et environ 20.000 cas d'autres cancers de la peau. Ce 4 mai, des brochures d'information seront distribuées dans plusieurs gares du pays.

La campagne Euromelanoma réunit 33 pays européens, ainsi que le Canada, et propose des consultations gratuites de dépistage. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Source: B. Simon
publié le : 04/05/2015 , mis à jour le 11/08/2016
ad
pub