ad

Boire en mangeant : une mauvaise idée ?

Dernière mise à jour: février 2015 | 4867 visites
123-p-eten-drinken-familie-170-1.jpg

news Doit-on déconseiller de boire pendant un repas ou cela ne fait-il aucune différence ? Et cela s'applique-t-il à toutes les boissons ou à certaines en particulier ? Voici des éléments de réponse.

Afin de ne pas compliquer le processus de digestion, le principe de base repose sur une double recommandation : il ne faut pas boire des quantités excessives en mangeant et la boisson ne doit pas être trop froide. A partir de là, une série de conseils pratiques peuvent être utiles.

• Il est préférable de ne pas boire encore plus de liquide (eau, vin...) en mangeant une soupe.

Un verre d'eau plate avant de passer à table peut aider à limiter les quantités de nourriture avalées par la suite.

• Les personnes sujettes aux ballonnements préféreront l'eau plate (ou légèrement pétillante) à l'eau gazeuse.

Si le repas est accompagné de vin, il faut toujours commencer par le plus léger. Pour les vins effervescents (champagne, méthode champenoise, crémant...), le brut est bien plus neutre que le demi-sec, qui sera réservé au dessert, ou au rosé, qui convient mieux à l'apéritif. Toujours en cas de consommation d'alcool, il convient de respecter le rythme - par plat - d'au moins un verre d'eau (et deux de préférence) pour un seul verre d'alcool.

• Etant donné leur haute teneur en sucre, les sodas sont fortement déconseillés.


publié le : 03/02/2015 , mis à jour le 02/02/2015
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci