Que faut-il donner à boire à son chat ?

Dernière mise à jour: janvier 2015 | 20771 visites
123-p-kat-drinken-xater-170-1.jpg

news Contrairement à une idée reçue, le chat adulte ne doit pas boire de lait : c’est de l’eau qu’il lui faut. Voici les conseils pour lui assurer une hydratation optimale.

Le lait, c’est pour les chatons qui allaitent. Par la suite, l’eau suffit, et doit même être exclusive puisque l’adulte digère mal le lactose, et cela peut provoquer des problèmes intestinaux (crampes, diarrhée…). Pour qu’il puisse boire quand il en ressentira le besoin, il est important qu’il dispose d’eau en permanence, que l’on changera au moins deux fois par jour (matin et soir, par exemple).

Les quantités


Les besoins sont variables. On considère que le chat doit boire chaque jour entre 40 et 60 ml d’eau par kilo de poids, mais cela peut grimper jusqu’à 100 ml (surtout lorsqu’il fait chaud). L’alimentation joue un rôle important, puisque les croquettes contiennent beaucoup moins d’eau que la pâtée (la nourriture en boîte contribue à l’hydratation).

Pour savoir si le chat boit suffisamment, on peut procéder à un test tout simple : pendant quelques jours, on verse l’eau dans la gamelle à l’aide d’un verre gradué (doseur). Au moment de changer l’eau, il suffit de reverser dans le verre doseur ce qui reste dans la gamelle, et de calculer la différence par rapport à la quantité de départ.

Le chat boit trop


Au-delà de 100 ml par kilo et par jour, en particulier par température modérée, la consommation devient trop élevée et pose question. On parle de polydipsie, c’est-à-dire une soif excessive avec une augmentation de l’absorption de liquide. L’émission d’urines s’accroît également. Cela peut être dû à des facteurs physiques (comme un diabète) ou psychologiques (comme la potomanie, le besoin irrépressible de boire constamment). Si le comportement persiste (il peut être passager), il est nécessaire d’en parler au vétérinaire.

Le chat ne boit pas assez


Moins de 30 ml par kilo, c’est trop peu. Si le chat a accès à l’extérieur, a-t-il trouvé ailleurs un point d’eau pour se désaltérer pendant ses balades ? C’est possible, mais il est peu probable que sur la durée, cela explique une faible consommation à la maison (ne fût-ce que parce qu’il n’est pas dehors en permanence). Que faut-il vérifier ?

La gamelle. Certains chats ne l’apprécient pas, que ce soit en raison du goût de plastique qu’elle donne à l’eau (on peut passer à une gamelle en verre), ou parce qu’ils aiment voir clairement ce qu’ils boivent (dans ce cas, une gamelle transparente peut être utile, il pourra ainsi vérifier la limpidité de l’eau), ou parce qu’ils préfèrent boire au jet (la fontaine à eau est alors une solution, sachant aussi que de nombreux chats aiment se désaltérer au robinet).

Le goût. L’eau de distribution (eau courante) ne lui convient peut-être pas, et lorsqu’un chat n’aime pas… il n’aime pas. L’eau filtrée, l’eau en bouteille ou l’eau de pluie sont à tester. Une astuce consiste (notamment en cas de fortes chaleurs) à proposer des glaçons au jus de viande : les chats en raffolent.

Si rien n’y fait, et si l’on constate des signes inquiétants, il faut s’adresser à un vétérinaire. Pincez doucement la peau du chat : si le pli persiste quelques secondes, c’est qu’il commence à y avoir un problème de déshydratation. Si cela dure encore plus longtemps, et si la peau ne retrouve pas d’elle-même son aspect normal, cela fait craindre une déshydratation avancée.


publié le : 01/02/2015 , mis à jour le 31/01/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci