ad

Pourquoi le chocolat est bon pour la mémoire

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 7797 visites
stand-chocol-170-10_.jpg

news Les flavanols contenus dans le cacao agissent de manière très bénéfique contre le déclin naturel de la mémoire lié au vieillissement.

C’est une région bien spécifique du cerveau qui est ciblée ici : le gyrus denté, situé dans l’hippocampe. De précédents travaux ont montré que cette structure subissait des changements avec l’âge avançant, et que ces modifications étaient associées à une mémoire chancelante (rien à voir avec les lourdes pertes de mémoire liées, par exemple, à la maladie d’Alzheimer). Une équipe de l’université Columbia (New York) a voulu tester l’effet des flavanols (une sous-famille de flavonoïdes) sur ce processus.

Deux groupes de personnes âgées de 50 à 70 ans ont été constitués : pendant trois mois, les uns ont avalé chaque jour une boisson contenant 900 mg de flavanols extraits du cacao, et une dose de 10 mg pour les autres. Avant et après, les participants ont été soumis à un scanner du cerveau (IRM fonctionnelle) et ont passé des tests de mémoire (reconnaissance de figures abstraites complexes).

Le résultat montre que l’apport élevé en flavanols améliore le fonctionnement du gyrus denté (augmentation du flux sanguin) et assure de meilleures performances aux tests de mémorisation. L’un des chercheurs, cité par Le Quotidien du Médecin, explique : « Si un participant avait la mémoire typique d’une personne de 60 ans, après trois mois de consommation intensive de flavanols, cette personne retrouvait la mémoire d’un individu âgé de 30 à 40 ans ». On parle ici de moyenne (l’effet est bien réel, mais il est plus ou moins significatif selon les cas).

Dans cette expérience, les doses de flavanols étaient particulièrement élevées : il faudrait manger beaucoup trop de chocolat pour en obtenir autant, ce qui n’est évidemment pas conseillé. En tout cas, il s’agit d’une piste (très) intéressante pour la mise au point d’un traitement préventif très simple susceptible de limiter le déclin de la mémoire. Par ailleurs, des quantités raisonnables de chocolat ne feront pas de tort, puisqu’on sait aussi que les flavanols du cacao présentent d’autres vertus intéressantes. Ces flavanols – des catéchines – sont également présents dans d’autres aliments, comme le thé, les fèves et de nombreux fruits (raisin, mûre, cerise, abricot, framboise, pomme avec la peau…). De quoi trouver son bonheur.

Voir aussi l'article : Le chocolat protège nos artères

Source: Nature Neuroscience (www.nature.com/neuro/index.)
publié le : 18/12/2014 , mis à jour le 17/12/2014
ad
pub