ad

Avec de la viande rouge, mangez des pommes de terre froides

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 6963 visites
123--vlees-steak-eten-170-10.jpg

news La consommation (excessive) de viande rouge est associée à un risque accru de cancer du côlon. Il s’avère qu’une série d’aliments peuvent atténuer cet effet.

Le premier message, c’est qu’il est important de limiter ses apports en viande rouge : 300 g par semaine, et en tout cas pas plus de 500 g, si possible en choisissant des coupes maigres et en retirant le gras avant la cuisson. Et donc, expliquent ces chercheurs de l’université Flinders (Australie), il est utile d’accompagner sa viande d’aliments riches en fibres (cela on le savait) et en amidon résistant.

Cet amidon présente la particularité de ne pas être (pré)digéré par l’estomac et par l’intestin grêle et dès lors d’arriver intact dans le gros intestin, où il va produire des substances bénéfiques appelées acides gras à chaîne courte. L’équipe australienne a conduit une expérience sur des volontaires adultes et a pu démontrer que l’amidon résistant contrait l’apparition de molécules néfastes liées à la viande rouge.

Comme sources alimentaires, on mentionnera les légumineuses (en particulier les haricots, les pois chiches et les lentilles), les grains entiers (blé, maïs, riz…), les bananes assez vertes, ainsi encore que les pommes de terre cuites et refroidies. Cela ne signifie évidemment pas que la viande rouge peut alors être consommée à volonté, mais que des apports réguliers d’aliments riches en amidon résistant – et en fibres, encore trop négligées ! – peuvent avoir un effet protecteur très intéressant contre le cancer colorectal.

Source: Cancer Prevention Research (http://cancerpreventionrese)
publié le : 21/10/2014
ad
pub