ad

Le sommeil des parents influence le poids de l’enfant

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 4353 visites
123-kind-slapen-mama-bed-170_10.jpg

news La relation paraît étonnante, mais les habitudes de sommeil des parents jouent un rôle important dans la gestion du poids de l’enfant.

On pourrait qualifier cela d’effet ricochet. Premier point : il est acquis de longue date qu’une durée de sommeil insuffisante expose l’enfant à un risque de surpoids en raison des perturbations de l’horloge biologique, avec un impact sur le métabolisme. A partir de là, cette équipe de l’université de l’Illinois a examiné des données concernant plusieurs centaines de familles comprenant un enfant en âge préscolaire, en s’intéressant en particulier au sommeil, à la routine des repas et au temps passé devant l’écran.

Le résultat montre que la durée du sommeil du jeune enfant (au moins 10 h par nuit) constitue un facteur de protection majeur contre l’excès de poids ou, pour le dire autrement, le manque de sommeil augmente considérablement le risque. Mais au-delà, et il s’agit ici de l’élément le plus instructif, les chercheurs constatent que le nombre d’heures et la qualité du sommeil des parents influence directement celui de l’enfant.

Lorsque les adultes adoptent des habitudes positives (se coucher à heure fixe, éteindre les écrans une demi-heure avant de se mettre au lit, s’engager dans un rituel apaisant….), c’est tout bénéfice pour les enfants : on observe une sorte de processus de transfert des comportements. Bien entendu, l’exercice physique et l’alimentation interviennent de manière importante dans la gestion du poids. Mais à paramètres équivalents, le sommeil, et la manière dont toute la famille gère ensemble cet aspect, joue un rôle déterminant.

Source: Frontiers of Psychology (www.frontiersin.org/psychol)
publié le : 07/10/2014 , mis à jour le 06/10/2014
ad
pub