Le brocoli, le plus digeste des choux

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 10352 visites
123-brocoli-groenten-170_04.jpg

news Le brocoli est l'un des crucifères les plus appréciés. Comment bien le choisir et le conserver et quels sont ses bienfaits pour la santé ?

Le brocoli est disponible toute l'année. On ne consomme que les inflorescences, c'est-à-dire les boutons floraux. Bien qu'assez dur, son pied est parfaitement comestible. Au naturel, le brocoli est très peu calorique (32 kcal/100 g). Efficace en cas de digestion difficile, il est riche en fibres, en vitamines B9 et C, en provitamine A et en magnésium. Il présenterait des propriétés anti-cancéreuses.

Comment le choisir ?


Bien vert, avec un pied bien ferme et des bouquets floraux bien serrés. Si les boutons sont jaunâtres ou brunâtres, c'est que le brocoli n'est pas très frais. Il vaut mieux ne pas l'acheter. Choisissez-le d'une couleur uniforme.

Comment le conserver?


Entre trois et cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, après avoir recouvert les boutons de film alimentaire. C'est déjà souvent le cas chez les maraîchers. Vous pouvez également le congeler après l'avoir blanchi dans une eau bouillante légèrement salée.

Comment le déguster ?


Pour conserver ses qualités diététiques, il est préférable de le cuire en petits bouquets (sans le pied) dans de l'eau bouillante légèrement salée ou à la vapeur. Pour conserver sa verdeur, plongez-le immédiatement après la cuisson dans une eau froide additionnée de glaçons. Evitez de le cuire trop longtemps. Pour qu'il soit digeste et goûteux, le brocoli se sert croquant. Notez qu'à l'instar du chou-fleur, il peut aussi être consommé cru, par exemple en le râpant sur une salade ou en l'émiettant.

Source: B.Simon
publié le : 24/09/2014 , mis à jour le 23/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci