ad

Les conseils pour une chambre à coucher saine

Dernière mise à jour: juin 2020 | 12471 visites
123-slapen-bed-dromen-droom-5-23.jpg

news Microbes, acariens, poussières, résidus chimiques... : la chambre est un espace à haut risque de pollution de l'air. Que faut-il faire pour l'assainir autant que possible ?

Aérez au moins une fois par jour pendant une vingtaine de minutes.

Ne faites pas votre lit le matin, en tout cas peu de temps après le réveil. Laissez-le d'abord respirer, sachant que les acariens prolifèrent dans les endroits chauds et humides comme le matelas, les oreillers et les draps.

Dépoussiérez la chambre plusieurs fois par semaine : les meubles, le sommier, sous le lit, derrière le radiateur... La poussière est un vecteur majeur de résidus et de germes. L'aspirateur est indispensable.

• Si possible, installez un humidificateur d'air avec filtre.

• Plafonnez la température ambiante à 18 °C, afin de mieux respirer et de limiter la propagation des microbes et des acariens.

• Diffusez des huiles essentielles à raison de deux fois un quart d'heure par semaine (quittez la pièce et laissez la fenêtre légèrement ouverte).

Lavez chaque semaine à 60 °C les draps, la couette et les taies d'oreiller. Les oreillers seront mis en machine au moins une fois par mois.

Voir aussi l'article : Langue de belle-mère : la plante anti-pollution de votre maison

Source: Barbara Simon
publié le : 22/06/2020 , mis à jour le 21/06/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci