Le retour de la peste

Dernière mise à jour: avril 2014 | 5447 visites
pest-170.jpg

news Les notifications de cas de peste sont en hausse depuis une vingtaine d’années, alors qu’elle est à nouveau signalée là où on la croyait éradiquée.

Ainsi que l’explique le Dr Muriel Macé (Journal international de médecine), « l’augmentation significative des cas humains depuis le début des années 90 et la réapparition de la maladie dans des zones où elle était silencieuse depuis des décennies font considérer la peste comme une maladie actuellement ré-émergente dans le monde ».

La peste, l’un des plus grands fléaux de l’histoire de l’humanité, est transmise par la piqûre de puces de rongeurs (en particulier le rat) infectés par Yersinia pestis, l’une des bactéries les plus pathogènes pour l’être humain. Au cours du 20ème siècle, les antibiotiques et les mesures de santé publique ont permis de fortement contenir l’infection et ses conséquences. Mais pas suffisamment.

Des vaccins sont à l'essai


Les recensements de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont extrêmement fluctuants d’une année à l’autre, puisque la maladie se déclare par foyers épidémiques. On passe ainsi de quelques centaines de cas par an à plusieurs milliers, avec un taux de mortalité avoisinant les 10%. La peste est essentiellement présente en Afrique (90% des cas répertoriés), surtout en République démocratique du Congo. Néanmoins, plusieurs pays développés rapportent épisodiquement des cas, à l’instar de la Russie et des Etats-Unis (notamment dans les parcs nationaux de l’Ouest). La maladie est actuellement inexistante en Europe occidentale.

« Par chance, les antibiotiques restent actifs », poursuit le Dr Muriel Macé. « Des essais vaccinaux sont en cours et permettent d’espérer la mise au point d’un vaccin à destination des militaires, des professionnels exposés (en laboratoire ou sur le terrain) et des voyageurs à destination de zones endémiques ».

Cliquez ici pour en savoir plus sur les ravages de la peste à travers les siècles.

Source: The American Journal of Tropical Medicine and Hygiene (www.ajtmh.org)
publié le : 25/04/2014 , mis à jour le 24/04/2014
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci