ad

Chirurgie pour maigrir : la sexualité va beaucoup mieux

Dernière mise à jour: mars 2014 | 5256 visites
koppel-geluk-bed-170_400_06.jpg

news La chirurgie bariatrique (ou chirurgie de l'obésité) améliore considérablement les paramètres de la fonction sexuelle chez la femme. Un bénéfice extrêmement important en termes de bien-être.

Si leur objectif principal consiste à lutter contre l'obésité et les risques qui lui sont liés, ces interventions agissent aussi dans le bon sens en termes de qualité de vie globale. Il en va donc ainsi du bien-être sexuel.

Une équipe américaine (université de Pennsylvanie) a conduit son enquête auprès de patientes opérées en 2006 (bypass ou anneau gastrique). Elles ont été évaluées à intervalles réguliers pendant les années qui ont suivi. Fonction sexuelle, taux d’hormones, image corporelle, symptômes dépressifs, relations conjugales… : tous ces éléments ont été pris en considération. La perte de poids moyenne s’est établie à 30%.

Comme l’explique le Dr Rodi Courie (Journal international de médecine), « deux ans après la chirurgie, on constate une amélioration significative de la fonction sexuelle globale et de certains domaines particuliers : excitation, lubrification, désir et satisfaction. Il y a également un changement significatif des taux des hormones ». La qualité de vie, l’image de soi et les symptômes dépressifs ont évolué favorablement dès la première année, et ce bénéfice s’est maintenu. « Ce sont des éléments importants à ajouter au crédit de la chirurgie bariatrique », souligne encore le Dr Courie.

Source: JAMA Surgery (http://archsurg.jamanetwork)
publié le : 11/03/2014 , mis à jour le 10/03/2014
ad
pub