Ménopause : grossir n'est pas une fatalité

Dernière mise à jour: avril 2014 | 3521 visites
voete-weegschaal-gewwicht-170_400_10.jpg

news En raison de la baisse de la production d’hormones, il est fréquent qu'à la ménopause, les femmes prennent du poids et en particulier du ventre. Comment l'éviter ?

Alors qu'auparavant, le stockage des graisses était surtout localisé dans les hanches, les cuisses et les fesses, ce processus concerne bien davantage l'abdomen après la ménopause. Ceci a des conséquences esthétiques et des répercussions sur la santé, puisque l'accumulation de graisse abdominale constitue un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et de cancer.

Les conseils


Une alimentation équilibrée, relativement pauvre en graisses et en sucres et riche en fruits et en légumes.

• Sachant qu'avec l’âge, les besoins caloriques diminuent, les apports quotidiens peuvent être réduits de 300 à 400 kcal sans que cette baisse présente un problème pour le bon fonctionnement de l'organisme.

Boire suffisamment d'eau et limiter sa consommation de sodas.

• Jouer pleinement la carte des édulcorants (stévia, sirop d'agave) pour sucrer ses boissons et ses aliments.

• Remplacez les charcuteries par des laitages maigres, de la dinde, du blanc de poulet, du poisson fumé, des crudités, un oeuf.

• Un ou deux verres de vin ou de bière par jour, jamais davantage.

• Une friandise de temps à autre n'est pas un problème, mais le grignotage en devient un.

L’exercice est essentiel, afin de contrôler son poids et de raffermir sa silhouette : marche, natation, vélo, aquagym..., à raison d'au moins deux séances d'une heure chaque semaine.


publié le : 05/04/2014 , mis à jour le 04/04/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci