ad

Hypertension : les bienfaits de la méditation (vidéo)

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 8915 visites
123-meditat-ontsp-harmon-natuur-170-08.jpg

news En cas de pré-hypertension, la méditation de pleine conscience agit de manière favorable sur la pression artérielle et par conséquent prévient ou retarde le besoin de médicaments.

Cet état de pré-hypertension est classiquement défini par une pression systolique comprise entre 120 et 139 mm Hg ou une pression diastolique entre 80 et 89 mm Hg. Au-delà, c’est l’hypertension. La prise en charge de la pré-hypertension repose sur des modifications du style de vie (alimentation, tabac, alcool, activité physique…), avec évidemment un contrôle attentif de l’évolution des paramètres tensionnels.

Ces chercheurs de la Kent State University (Ohio) ajoutent donc une autre approche destinée à prévenir la progression vers l’hypertension : la méditation. Ils ont réuni des hommes et des femmes pré-hypertendus, qu’ils ont répartis en deux groupes. La moitié des patients ont bénéficié d’un programme d’initiation à la méditation de pleine conscience (mindfulness), à pratiquer en groupe (deux heures et demi par semaine, pendant deux mois) et à la maison. Un groupe témoin (pas de méditation) a servi de point de comparaison.

Les résultats montrent :

• pour la pression systolique : une diminution moyenne de près de 5 mm Hg contre moins de 1 mm Hg dans le groupe témoin
• pour la pression diastolique : une diminution moyenne de près de 2 mm Hg contre une augmentation de 1 mm Hg dans le groupe témoin

Les auteurs estiment que ce bénéfice peut être qualité de « significatif » et considèrent que la méditation de pleine conscience (ils évoquent aussi le yoga) peut intervenir utilement – ils ne disent pas exclusivement ! - pour prévenir ou freiner la progression vers l’hypertension. D’autres travaux ont montré que ces techniques ont aussi leur intérêt lorsque l’hypertension est installée.

Découvrez dans cette vidéo un exercice d'initiation à la pleine conscience

Source: Psychosomatic Medicine (www.psychosomaticmedicine.o)
publié le : 08/01/2014 , mis à jour le 08/01/2014
ad
pub