ad

Activité physique : des séances courtes, c’est bien aussi

Dernière mise à jour: août 2013 | 6526 visites
man_sport_fitn-strech-170_400_01.jpg

news Des exercices de courte durée s’accompagnent de réels bienfaits pour l’organisme, notamment en ce qui concerne la pression artérielle.

Trente minutes quotidiennes d’activité physique modérée, cinq jours par semaine : c’est la recommandation classique, qui n’est d’ailleurs pas remise en cause ici. Mais le rythme de vie, souvent couplé à une motivation hésitante, empêche nombre d’entre nous d’atteindre cet objectif. Il est alors nécessaire de trouver d’autres stratégies.

Des chercheurs de l’université norvégienne des Sciences et de la Technologie ont développé un nouveau concept, sur le principe de l'« entraînement par intervalles de haute intensité ». La méthode a été testée sur un groupe d’hommes d’âge moyen (35-45 ans), sédentaires et en surpoids, mais sans gros soucis de santé. Ils ont été répartis en deux groupes.

• Trois fois par semaine : quatre séries d’exercices intenses de quatre minutes par série, séparées par trois minutes d’exercices d’intensité plus faible. Avant chaque séance, les participants devaient s’échauffer pendant dix minutes, et se décontracter durant cinq minutes à la fin.
• Trois fois par semaine : une seule séance de quatre minutes d’exercices intenses (avec ici aussi échauffement et relaxation).

Une alternative intéressante


Une séance d’exercice intense correspond, pour prendre cette comparaison, à marcher rapidement en montée de 8-10% ou prendre les escaliers sur six à dix étages ; l’objectif étant d’atteindre, durant ces sessions de quatre minutes, 90% de la fréquence cardiaque maximale.

Après dix semaines, les membres des deux groupes ont renforcé leurs paramètres de consommation maximale d’oxygène, ont perdu du poids, ont réduit leur glycémie à jeun et ont amélioré leur pression artérielle.

Les auteurs concluent qu’un programme - régulier ! - basé sur une seule session d’exercices intenses peut apporter de réels bénéfices. Pour ceux qui disposent de peu de temps et/ou manifestent peu d’envie, voilà une approche intéressante.

Source: PLoS One (www.plosone.org) via Santé Log
publié le : 22/08/2013 , mis à jour le 23/08/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci