Comment protéger sa peau sur les pistes de ski

Dernière mise à jour: novembre 2016

news Quelle protection solaire choisir avant de dévaler les pistes de ski ? Faut-il appliquer une crème hydratante ou un after sun ? Conseils pour protéger sa peau aux sports d'hiver.

A la montagne, il convient d'apporter un soin tout particulier à sa peau : avant de dévaler les pistes mais également dès le retour. En altitude, le rayonnement UV est particulièrement agressif pour la peau : l'intensité des ultraviolets augmente de 4% en moyenne par palier de 300 mètres. La réverbération sur la neige est également très importante, alors que le froid et le vent atténuent le ressenti. Même par temps couvert, nuageux, une protection est indispensable.

Les conseils

• Au moins une demi-heure avant de vous rendre sur les pistes, appliquez une protection affichant un SPF élevé, voire un écran total (indiqué en particulier pour les enfants). Renouvelez toutes les deux heures. Un stick-tube deux en un constitue un astucieux conditionnement pour le soin du visage et des lèvres lorsqu'on se trouve sur les pistes.

• Préférez une crème solaire à base d'huile plutôt qu'une émulsion aqueuse.

• Attention aux médicaments qui peuvent provoquer une réaction de photo-sensibilisation (certains antibiotiques, certains antimycosiques ou encore la trétinoïne)

• Bien enduire le visage, le nez, les mains et les oreilles (lorsqu'on enlève ses gants ou son bonnet, l'exposition devient dangereuse).

• Protéger ses lèvres avec un stick adapté à cet effet. Les protections labiales contiennent des filtres anti-UV ainsi que des agents hydratants et surgras qui préviennent les gerçures, lèvres crevassées ou fendillées.

• Après le ski, utilisez de l'eau tiède pour éliminer les résidus de protection solaire et appliquez un after sun hydratant et apaisant afin de nourrir la peau. Une crème surgrasse protégera les mains et les pieds, qui ont tendance à se dessécher sous l'effet du froid. Complétez par un baume labial surgras sur les lèvres, voire un peu de miel avant le coucher.

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle
Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram