Jeux vidéo : les garçons moins sportifs que les filles

Dernière mise à jour: décembre 2012
123-spelen-video-kind-vader-170-07.jpg

news Parmi les adolescents qui s’adonnent aux jeux vidéo, les jeunes filles sont bien plus nombreuses que les garçons à préférer les versions sportives.

C’est le cas au Québec en tout cas, mais on peut imaginer que la situation ne doit pas être fondamentalement différente ailleurs. Cette équipe de l’université de Montréal s’est intéressée aux habitudes de jeu d’un panel d’un millier d’ados, âgés de 14 à 19 ans. Les résultats confirment d’abord des observations antérieures, à savoir que les garçons sont globalement plus amateurs de jeux vidéo que les filles.

Cependant, lorsqu’on considère ceux qui s’y adonnent, il apparaît que les jeux à caractère sportif, physique, sont bien davantage appréciés par les demoiselles. En moyenne, elles y jouent deux fois par semaine, à raison de séances d’une petite heure. Cela nous situe encore très loin des recommandations en matière d’activité physique à l’adolescence, mais c’est toujours mieux que rien.

L’un des auteurs de cette enquête (publiée dans la revue « Pediatrics ») considère en tout cas qu’il sera utile d’approfondir ces recherches, pour mieux cerner la manière de populariser ces outils, et pourquoi pas les extraire de la sphère privée pour les promouvoir en milieu scolaire (avec un phénomène d’émulation lié à la pratique en groupe).

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram