Dépression : personnaliser très tôt le traitement

Dernière mise à jour: novembre 2012
123-vr-ouder-depr-menop-psych-170_11.jpg

news Pour qu’un patient adhère au mieux à son traitement antidépresseur, une personnalisation précoce est un atout majeur.

Ces chercheurs américains ont entrepris d’explorer l’influence des variations dans les prescriptions sur la durée d’utilisation des antidépresseurs au cours de la phase aiguë de la maladie ; les variations de prescription étant ici considérées comme un marqueur de la personnalisation du traitement, explique le Dr Estelle Deniaud Boüet (JIM).

L’étude a été réalisée sur une période de quatre ans, dans deux Etats américains. Elle a réuni quelque 400 patients dépressifs (en majorité des femmes, d’âge moyen) et une septantaine de médecins. Dans 70% des cas, les praticiens ont prescrit à l’entame les deux médicaments les plus fréquents dans cette indication, sans grand souci de personnalisation. Une analyse affinée montre, observe le Dr Deniaud Boüet, que « changer la prescription pour l’adapter au cas spécifique de chaque patient est associé à une meilleure adhésion au traitement », à court et à long terme (l’un et l’autre étant fortement liés). « De futures études seraient intéressantes pour mieux comprendre les mécanismes en cause. »

Ces résultats ont été publiés dans le « Journal of Pharmaceutical Health Services Research ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.