Arthrose de la hanche : le sommeil souffre aussi

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 5466 visites
123-teh-artrose-heup-170-09.jpg

news La coxarthrose ne se manifeste pas que durant la journée : la qualité du sommeil est elle aussi affectée.

Les symptômes classiques de l’arthrose de la hanche sont une douleur mécanique (lors d’un mouvement, avec soulagement au repos), une raideur et une boiterie. On pourrait donc penser que durant la nuit, allongés sur leur lit, les patients connaissent un répit. Ce n’est pas le cas : la coxarthrose influe négativement sur le sommeil, avec impact sur la qualité de vie, en raison notamment d’une fatigue chronique.

Une équipe américaine (San Francisco) a analysé des données concernant quelque deux mille femmes, âgées de plus de 65 ans, en croisant les informations concernant la qualité du sommeil (évaluée par questionnaire et par mesure) et les caractéristiques de la coxarthrose. Résultat : deux tiers des patientes avec symptômes douloureux durant la journée se plaignent de troubles du sommeil ; objectivement confirmés pour 30% d’entre elles (ce qui n’empêche pas que le ressenti est bien présent chez les autres). Les difficultés d’endormissement et les réveils nocturnes constituent les soucis les plus fréquents.
« Les auteurs identifient des facteurs prédictifs de troubles du sommeil dans l’évolution de la coxarthrose », indique le Dr Laurent Laloux (JIM). « Douleur pour s’asseoir, douleur pour se coucher, alors que la douleur à la marche est associée à une fragmentation du sommeil. » En tout état de cause, et même s’il s’agit d’une pathologie typiquement mécanique, la prise en charge de l’arthrose de la hanche doit intégrer ses répercussions nocturnes.

Ces travaux ont été publiés dans la revue « Arthritis Care & Research ».


publié le : 06/10/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci