ad

Médicaments et constipation : bien informer le patient

Dernière mise à jour: août 2012 | 3211 visites
man-wc-broek-constip-170_400_07.jpg

news La constipation est un effet indésirable assez fréquent de plusieurs classes de médicaments. Des mesures simples permettent généralement d’y remédier.

Ainsi que le rappelle la revue médicale « Prescrire », de très nombreux médicaments peuvent être à l’origine d'une constipation. De fait, il est préférable d'éviter ces molécules ; et en tout cas d’avertir clairement le patient du risque de survenue de cet effet indésirable, et éventuellement d’utiliser un laxatif en mode préventif.

Les principaux médicaments impliqués sont ceux qui agissent sur le système nerveux, poursuit « Prescrire » : neuroleptiques, antidépresseurs, antiparkinsoniens, mais aussi antidouleurs (opioïdes…). On mentionnera aussi certains anticancéreux, médicaments de la sphère cardiovasculaire, antispasmodiques, bronchodilatateurs, etc. Quant à la prise en charge, elle repose avant tout, comme par ailleurs pour la grande majorité des constipations non-médicamenteuses et non liées à une pathologie intestinale, sur des mesures hygiéno-diététiques : boissons abondantes, présentation régulière à la selle, exercice physique, ou encore une alimentation riche en fibres.


publié le : 29/08/2012 , mis à jour le 27/08/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci