Les dangers du lave-vaisselle

Dernière mise à jour: mai 2012

news La plupart des produits pour lave-vaisselle sont assez irritants et peuvent entraîner des problèmes oculaires.

Comment limiter les risques d'accident ?

. Conservez toujours votre produit de lavage dans son emballage d'origine et hors de portée des enfants.

. Evitez le contact avec les yeux.

. Respectez toujours les conseils d'utilisation comme mentionnés sur l'emballage ou l'étiquette. Ne cassez jamais une tablette en deux.

. Evitez que le produit n'arrive en trop grande quantité et non dilué dans l'eau de lavage.

La boîte en carton ira avec le papier lors du tri sélectif, tandis que le cellophane/micas sera jeté à la poubelle.

Que faire en cas d'accident ?

Si vous avez avalé du produit (avec risque de malaise, de maux de ventre et de diarrhée), boire beaucoup d'eau n'est pas indiqué : rincez-vous simplement la bouche, et recrachez.

Afin d'éviter la formation de mousse dans l'estomac, il est conseillé d'avaler un aliment gras comme du lait, de la mayonnaise ou du beurre, mais de préférence pas d'huile ! Ne jamais déclencher des vomissements. Si les douleurs persistent, consultez un médecin. Comme dans tous les autres cas de figure, présentez-lui l'emballage ou l'étiquette du produit, pour qu'il puisse prendre connaissance des substances irritantes et toxiques incriminées.

En cas d'irritation oculaire, rincez-vous les yeux le plus rapidement possible et le plus longtemps possible avec de l'eau claire et froide. Les paupières doivent être décollées du globe oculaire pour faciliter un rinçage optimal. Si l'irritation persiste, rendez-vous chez le médecin.

En cas de contact important de la poudre avec la peau, des rougeurs risquent d'apparaître. Il est dès lors toujours conseillé de rincer abondamment l'épiderme à l'eau claire et froide. Là encore, n'hésitez pas à consulter un médecin si l'affection cutanée persiste.

Au moindre doute, adressez-vous à un médecin ou au Centre antipoisons (24h/24 et 7j/7) : 070/245.245

Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram