ad

Echographie 3D : attention, prudence

Dernière mise à jour: mai 2012 | 4300 visites

news Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) lance une mise en garde contre les échographies-souvenirs, à vocation purement commerciale.

« Ces échographies en trois ou quatre dimensions n’ont aucune finalité médicale, par rapport aux examens de suivi de grossesse, et peuvent conduire à une exposition excessive du futur bébé aux ultrasons », indique le Pr Jacques Lansac, cité par la revue médicale « Le Généraliste ».

L’ancien président du CNGOF, à la tête aujourd’hui de la Commission nationale d’échographie obstétricale et fœtale, ajoute : « Cette exposition, qui se focalise sur la face et les organes génitaux, est très différente de l’échographie médicale, où le faisceau d’ultrasons est constamment déplacé, avec une brève exposition de chaque zone ».

De fait, « les effets thermiques et mécaniques des ultrasons ne sont pas forcément anodins, en particulier pour le cerveau et l’œil ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub