ad

Cordon ombilical : quand faut-il couper ?

Dernière mise à jour: mai 2012 | 8501 visites
pasgeb-navelstr-170-400_12.jpg

news Convient-il de sectionner le cordon ombilical immédiatement après la naissance, ou est-il préférable d’attendre un peu ? Une récente étude penche pour la seconde option.

Comme l’observe le Dr Roseline Péluchon (« Journal international de médecine »), « le débat revient régulièrement, comme un serpent de mer : quel est le moment idéal pour couper le cordon ombilical ? » Elle rappelle qu’une enquête réalisée voici peu dans les maternités européennes a montré qu’il existe de grandes différences d’un pays à l’autre, mais aussi au sein d’un même pays, voire d’une même maternité !

Cette fois, c’est une étude publiée dans le « British Medical Journal » qui redonne matière à discussion. L’intention de cette équipe suédoise, attachée à l’hôpital Halland, consistait à déterminer si le délai de section du cordon pouvait avoir une influence sur le statut ferrique du nourrisson ; en particulier une carence en fer, avec risque d’anémie.

Plutôt une section tardive

Quelque quatre cents nouveau-nés, nés à terme dans un même hôpital, et après une grossesse normale, ont été inclus dans cette étude : pour la moitié d’entre eux, le cordon a été coupé endéans les dix secondes après la naissance, alors pour les autres, la section a été retardée au-delà de trois minutes. Le statut ferrique a été évalué à quatre mois.

Ainsi que l’explique le Dr Péluchon, « les enfants dont le cordon a été coupé plus tard ont un taux moyen de ferritine supérieur de 45% par rapport à l’autre groupe, alors que « la prévalence du déficit en fer est inférieure, avec 0,6%, par rapport au groupe de section précoce, avec 5,7% ». Pendant la période néonatale, la prévalence de l’anémie (à deux jours) est moindre aussi pour les enfants chez lesquels la section du cordon a été plus tardive (1,2% contre 6,3%).

Le Dr Péluchon conclut : « Les auteurs estiment que les résultats de leur étude méritent que soit retenue comme pratique courante, pour les naissances après une grossesse normale, une section tardive du cordon, qui assure une importante transfusion de sang du placenta vers le nouveau-né durant les premières minutes de vie ».


publié le : 12/02/2012 , mis à jour le 15/05/2012
ad
pub