Alimentation : l'étiquette bio fait toute la différence

Dernière mise à jour: mai 2013 | 3986 visites
vr-eten-wok-lach-170-400_06.jpg

news Curieux effet psychologique : le fait qu’un aliment porte le label bio crée la sensation qu’il est de meilleure qualité.

L’importance de l’étiquetage sur l’attractivité d’un produit n’est plus à démontrer. Il est donc important de se méfier, en l’occurrence lorsque le fabricant d’un aliment met en avant son caractère bio, naturel, et parfois de manière trompeuse.

Une équipe de l’université Cornell (New York) a conduit des tests sur une centaine de volontaires. Ils ont été confrontés à trois types de produits, soit labellisés « normaux », soit « bio » : des yaourts, des biscuits et des chips. Précisons qu’évidemment, les différences n’étaient qu’apparentes : il s’agissait en fait des mêmes aliments (issus de la production biologique, d’ailleurs).

Après dégustation, une très large majorité des consommateurs ont estimé - instinctivement, donc - que les échantillons estampillés bio contenaient moins de calories, étaient plus savoureux et d'une composition nutritionnelle de qualité supérieure. En moyenne, ils se sont dits prêts à payer ces produits 25% plus cher que la version, disons, industrielle. Il est utile d’ajouter que cet effet est beaucoup moins marqué chez les participants qui ont pour habitude de s’informer sur ce qu’ils achètent (origine, étiquetage...).

Autrement dit, avant de se précipiter sur un produit, il faut d’abord s’assurer que sa composition correspond bien à ce que l’on attend, et garder à l'esprit qu'un peu de couleur verte ou une allégation sympathique ne garantissent rien.

Source: Food Quality and Preference (www.journals.elsevier.com/f)
publié le : 25/05/2013 , mis à jour le 24/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci