Phimosis : faut-il décalotter les petits garçons ?

dossier

Pendant très longtemps, on a pensé qu’il fallait décalotter les bébés au moment du bain pour des raisons d’hygiène. Et lorsqu’il y avait un phimosis, c’est-à-dire que le prépuce adhérait au gland, les parents étaient encouragés à insister. Aujourd’hui, on sait que le décalottage est totalement inutile. Ce geste, désagréable à vivre pour l’enfant comme pour le parent qui le pratique, peut même aggraver le phimosis.

« Le phimosis, c’est-à-dire l’adhérence du prépuce au gland est physiologique chez les nourrissons. Cette adhérence disparaît progressivement lors des trois premières années de vie. Il est donc normal que le prépuce ne soit pas totalement rétractable jusqu’à cet âge », rappelle le docteur Jacques Lombet, néphropédiatre. « Il n’y a donc pas de raison de décalotter l’enfant complètement en forçant. Le décalottage « de force » peut même entraîner une blessure du prépuce et créer une cicatrice qui va rendre encore plus difficile ce décalottage. »

Le plus souvent, l’adhérence disparaît d’elle-même

123-jongen-bad-kind-25-02-22.jpg

Le plus souvent, l’adhérence disparaît d’elle-même : la croissance du gland et les petites érections, qui surviennent dès les premiers mois de la vie, contribuent au fil des mois à détendre et élargir progressivement le capuchon de peau.

Côté hygiène, pas d’inquiétude. S’il est vrai qu’il est plus hygiénique pour un adolescent ou un adulte de se décalotter lors de sa toilette intime, c’est inutile chez un petit garçon. Une toilette classique de son sexe et de ses fesses au moment de chaque change et du bain est amplement suffisante.

Seul souci possible : le phimosis favorise parfois l’apparition d’infections urinaires ou encore d’infections au niveau du gland. Ces balanites provoquent des rougeurs, un écoulement purulent, une gêne, des démangeaisons au niveau du gland. Pour les traiter, il suffit de bien nettoyer l’extrémité de la verge avec des compresses imprégnées d’antiseptique. Aucune inquiétude à avoir s’il s’agit d’un épisode isolé.

Lire aussi : Décalottage du gland : il ne faut jamais forcer 

Phimosis : quand faut-il consulter ?

  • Après trois ans, si les difficultés persistent, le médecin peut proposer l’application pendant plusieurs semaines d’une pommade contenant des corticoïdes, comme celle utilisées pour l’eczéma, pour assouplir la peau du prépuce. L’apparition de sécrétions blanchâtres est normale. Une circoncision ne sera proposée qu’en l’absence d’amélioration.
  • Des balanites (infections du prépuce) et/ou des infections urinaires à répétition doivent faire envisager plus précocement l’application de la pommade contenant des corticoïdes ou la circoncision.
  • Dans de rares cas, le méat urinaire ne se situe pas au bout de la verge mais à sa face postérieure. Le jet d’urine ne se fait alors pas dans l’axe de la verge. Il s’agit d’une malformation de l’urètre (conduit entre la vessie et l’extérieur) qui doit souvent être corrigée chirurgicalement. Un avis auprès d’un urologue est donc indiqué.

Lire aussi : Que faut-il savoir sur la circoncision ?

Le respect de son intimité

Un dernier argument s’il en fallait encore pour oublier pour de bon le décalottage : le respect de l’intimité, et ce dès le premier âge. On le sait, il est important d’expliquer aux enfants que leurs organes sexuels n’appartiennent qu’à eux. Et que s’ils ont tout à fait le droit de les toucher et de « jouer » avec, personne d’autre ne peut le faire. Il semble donc logique d’appliquer cette règle dès le berceau, en évitant aux petits garçons une manipulation de leur sexe qu’ils pourraient percevoir comme très agressive. Et cela même s’ils ne sont âgés que de quelques semaines. 

Lire aussi : Prépuce : ne pas se précipiter

auteur : Aurélia Dubuc - journaliste santé

Dernière mise à jour: février 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram