Arrêter de fumer : il faut se faire aider

news Seuls 3 à 5% des fumeurs parviennent à abandonner la cigarette sans la moindre aide. Le pourcentage de réussite augmente considérablement (25% à un an) lorsque le fumeur se fait accompagner.

La combinaison idéale repose sur la motivation personnelle, l'utilisation d'un substitut nicotinique et un soutien personnalisé. En Belgique, les consultations d'aide au sevrage tabagique (chez son médecin généraliste ou chez un tabacologue) sont partiellement remboursées.

Première consultation : 30 € pour une séance d'au moins 45 minutes.
De la 2ème à 8ème consultation : 20 € pour une séance d'au moins 30 minutes.

Le remboursement s'applique pour une série de huit consultations étalées sur 2 années-calendrier. En ce qui concerne les femmes enceintes, le remboursement (30 € par visite) porte sur un maximum de huit consultations pendant la grossesse.

Le Fonds des affections respiratoires (Fares) et la Fondation contre le cancer (via Tabacstop) proposent également un accompagnement professionnel.

Contacts :

Fares : www.fares.be

Tabacstop : www.tabacstop.be



Dernière mise à jour: janvier 2014

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram