Etouffement : la manœuvre de Heimlich peut vous sauver la vie

Dans cet article
Etouffement : la manœuvre de Heimlich peut vous sauver la vie

dossier

S’étouffer est souvent inoffensif : on tousse un peu, on est un peu oppressé mais ça passe rapidement. Par contre, si on s’étouffe en avalant quelques chose (une noix, une pastille de menthe, une arête de poisson...) qui bouche les voies respiratoires, cela peut aller jusqu'à la l'asphyxie. Comment aider quelqu'un qui s'étouffe ?

Les symptômes d’un possible étouffement

123_heimlich_handen_ehbo.jpg
  • Toux et haut-le-coeur
  • Incapacité à parler
  • Détresse respiratoire aigüe, parfois assortie d’une respiration sifflante
  • angoisse et panique
  • Coloration bleuâtre du visage
  • Perte de conscience

Si vous êtes témoin d’une asphyxie, vous devez agir sans perdre de temps. Si vous ne pouvez pas ôter l’objet des doigts, qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un enfant, vous pouvez appliquer deux techniques : tapoter le dos et/ou le ventre.

Voir aussi l'article : Asphyxie accidentelle chez l’enfant : ce qu’il faut surveiller

1. Taper dans le dos

Placez-vous à côté de la victime, légèrement en retrait. Placez une main sur sa poitrine et penchez la personne en avant. Du talon de votre main libre, donnez-lui cinq coups puissants sur le dos, entre les omoplates. Arrêtez dès que l’objet est expulsé. Si ça ne fonctionne pas, recommencez. Si la personne n'a pas toujours pas repris de respiration, passez aux compressions abdominales (voir ci-dessous)

Voir aussi l'article : La noyade sèche n’existe pas

2. La manœuvre de Heimlich (pressions abdominales)

Comment réaliser la manœuvre de Heimlich ?

  • Mettez la victime debout ou faites-la asseoir.
  • Placez-vous derrière elle, mettez vos mains autour de son abdomen et serrez l’une d’elles en poing. Penchez la victime en avant.
  • Placez le poing entre le nombril et la cage thoracique. Placez votre main sur votre poing et exercez une pression forte et rapide sur le ventre, en faisant remonter un peu votre poing. La compression subite de l’abdomen va expulser l’air des poumons et ainsi expulser l’objet qui bloque les voies respiratoires. Répétez le geste cinq fois maximum, jusqu’à expulsion de l’obstacle.

Si la victime est inconsciente, placez-la sur le dos, la tête tournée vers le côté et placez la main au même endroit que ci-dessus. Exercez ensuite une pression forte et rapide sur le ventre, en direction de la cage thoracique. Otez l’objet expulsé et nettoyez la bave de la bouche de la victime.

Les pressions de poitrine (sur une femme enceinte ou personne obèse)

  • Placez-vous derrière la victime.
  • Placez vos bras sous ses aisselles.
  • Serrez un poing comme pour la manœuvre de Heimlich et appuyez-le sur la partie inférieure de la cage thoracique, juste en-dessous de la dernière côte. Serrez votre poing de l’autre main et tirez énergiquement votre poing vers vous, en arrière.
  • Répétez le mouvement cinq fois si nécessaire.

Chez les enfants de moins d’un an

On ne peut pas réaliser la manœuvre de Heimlich sur des enfants de moins d’un an mais on peut intervenir comme suit :

  • Tapotez le dos. Couchez le bébé en position ventrale sur votre avant-bras (éventuellement assis sur vos genoux), la tête plus bas que le tronc. Soutenez sa mâchoire inférieure de la main. Tapotez le dos entre les clavicules du talon de la main, cinq fois.
  • Si ça ne suffit pas, administrez cinq poussées sur la poitrine ou alternez 5 coups dans le dos et 5 sur le buste. Posez le bébé tête en bas, sur votre avant-bras (ou sur vos genoux). Soutenez sa mâchoire inférieure. Placez deux doigts de votre main libre au milieu de la cage thoracique du bébé. Appuyez fortement 5 fois. Prévenez immédiatement les services de secours si le problème n’est pas résolu ou si la victime a perdu conscience.

Voir aussi l'article : Vidéo - Que faire en cas d'étouffement : la méthode de Heimlich

Après avoir réalisé la manœuvre de Heimlich ou avoir traité un bébé, il faut toujours faire appel à un médecin car même si la manœuvre a été exécutée correctement, elle peut avoir provoqué des blessures internes.



Dernière mise à jour: juin 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram