Que se passe-t-il si vous sautez des repas ?

123m-voeding-eten-6-12-19.jpg

news

Cela peut sembler être le moyen le plus rapide de maigrir, mais sauter des repas joue en fait en votre défaveur. Avec le temps, vous pouvez même développer des maladies chroniques.

Carence en glucose

Si vous sautez un repas, vous privez votre corps de son carburant. Le résultat est que votre taux de sucre dans le sang diminue et que votre corps manque d'énergie. Le glucose (sucre) est un élément dont tous nos organes ont besoin pour fonctionner normalement et il est très important pour une activité cérébrale optimale.

Dans les quatre à six heures suivant votre dernière prise alimentaire, votre cerveau commence à ressentir le manque de carburant :

  • L'hypoglycémie entraîne une sensation de fatigue, de léthargie et de manque d'énergie. Lorsque le cerveau enregistre un manque d'énergie, il envoie un signal au corps pour qu'il arrête certaines fonctions.
  • La production de cortisol augmente, ce qui vous rend stressé et irritable ("affamé").
  • Vos fonctions cognitives sont altérées et vous pouvez avoir des problèmes d'attention, de mémoire, de concentration et de performance mentale en général.
  • Lorsque votre taux de sucre fluctue beaucoup, votre régime alimentaire est également compromis. Vous aurez envie de manger des collations malsaines pour maintenir votre taux de sucre et vous n'aurez peut-être pas assez d'énergie pour faire de l'exercice.
  • L'insuline - l'hormone qui régule le taux de glucose - est également perturbée. Vous pouvez donc courir un plus grand risque de diabète à un âge plus avancé.
  • L'hormone de la faim sera également activée si vous sautez un repas. Votre corps peut produire moins de leptine - une hormone qui supprime l'appétit - ce qui augmente le risque de trop manger par la suite.

Lire aussi : Pourquoi je ne perds pas de poids ?

Un métabolisme ralenti

Sauter des repas peut ralentir votre métabolisme de base. C'est ainsi que votre corps brûle des calories pour fonctionner correctement. Votre corps économise les nutriments dont il dispose et les calories ne sont donc pas brûlées aussi efficacement. 

Lorsque votre corps passe en mode famine, il cherche de nouvelles sources d'énergie. Votre métabolisme commence à convertir les graisses en énergie. Cela peut s'accompagner de nausées, de constipation, de fatigue, de stress rénal et d'hypotension.

Au fil du temps, le corps s'habitue au manque de nourriture et commence à conserver ses réserves de graisse, tandis que le tissu musculaire maigre diminue.

Lire aussi : Poids et graisse du ventre : les bienfaits de l’avocat

Écouter sa faim

Pour que votre corps fonctionne correctement, vous devez prendre trois repas équilibrés par jour et une collation saine si vous avez faim entre les repas. Lorsque votre estomac commence à gargouiller, c'est un signe clair qu'il est temps de manger. Il est important d'écouter ce signal. 

Donc, si vous avez l'impression de ne plus pouvoir vous concentrer, mettez quelque chose (de sain) dans votre bouche dès que possible. Le matin, les aliments riches en protéines sont un bon choix. Vous vous sentirez rassasié plus longtemps et vous aurez moins envie de manger des aliments malsains.

Lire aussi : La fin des régimes : « Il ne faut pas lutter contre l’envie de manger »

Sources :
pubmed
prevention.com

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: janvier 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram