Tout savoir sur le blanchiment des dents

dossier Certaines personnes ont des dents naturellement blanches, d'autres des dents plus jaunes. Les dents peuvent se décolorer pour diverses raisons. Le blanchiment des dents est-il une solution ? Quelles sont les possibilités ?

Voir aussi l'article : Dents blanches : le dentifrice blanchissant est-il vraiment efficace ?

Pourquoi j'ai les dents jaunes ?

Les dents sont faites d’émail et de dentine. La couleur et l‘épaisseur de la dentine déterminent fondamentalement la couleur de la dent alors que l’émail est assez transparent. La couleur de la dentine est génétiquement déterminée ce qui fait que certaines personnes auront des dents plus blanches que d’autres. En général, les canines sont par nature plus jaunes que les autres dents. C’est dû au fait que l’épaisseur de dentine y est plus grosse. En fonction de changements au niveau de la dentine, on peut voir changer la couleur des dents.

Voir aussi l'article : Décoloration et taches sur les dents : causes et solutions

Qu'est-ce qui cause le jaunissement des dents ?

  • La dent morte : au sein de la dent, on trouve une cavité remplie de vaisseaux sanguins et de fibres nerveuses, c’est ce qu’on appelle la pulpe dentaire. Suite à un accident ou à une carie, la pulpe dentaire peut s’enflammer ou encore mourir. Avec comme conséquences, une coloration gris-bleu de la dent. On compare ce genre de phénomène avec une ecchymose sur la peau. Une coloration de la dent peut également survenir après un traitement au niveau de la racine ou du collet quand les colorants du plombage de la dent ont été mis en place.
  • Vieillissement : à un certain âge, le processus du vieillissement peut entraîner une coloration de la dentition. Cela survient lorsqu’il y a par exemple une certaine usure dentaire, parce que les collets sont à nu, que l’émail est devenu fragile et que de petites fissures sont apparues à sa surface. La coloration des dents se fait dès lors plus rapidement via ces petites fissures puisque la dent et, a fortiori, son émail sont plus poreux. Enfin, en vieillissant la dentine s’épaissit ce qui confère aux dents une couleur plus foncée.
  • Accident : suite à un coup ou à une chute durant l’enfance, il peut y avoir une surproduction de dentine à l’âge adulte. Cette dernière deviendra de plus en plus jaune.
  • La prise de médicaments : lorsque de jeunes enfants prennent de la tétracycline (une sorte d’antibiotiques), il peut y avoir une coloration définitive de la dentition.
  • Des troubles de la croissance : des troubles dans le développement et la croissance dentaires peuvent engendrer une coloration de la dentition. La fluorose est l’un de ces troubles. Elle résulte du fait que les enfants lors de la formation de la dentition définitive auraient reçu trop de fluor. Cela confère à la dentition une coloration superficiellement blanche au niveau de l’émail. Des maladies de longue durée pendant l’enfance peuvent aussi avoir eu des incidences au niveau du développement de l’émail et de l’apparition de taches sur les dents définitives.

Voir aussi l'article : Vin rouge : pourquoi ces taches sur les dents et que faire ?

Traitement des dents jaunes

On parvient en cabinet dentaire à venir à bout de diverses formes de coloration dentaire avec un blanchiment adapté des dents. Le meilleur résultat est obtenu en unifiant la coloration jaune. Le blanchiment de taches et des colorations sombres est moins évident. On aura recours à des substances artificielles ou encore à des jaquettes à poser sur l’émail. Parfois, la tache plus foncée peut être camouflée à l’aide d’un plombage blanc. C’est au dentiste que revient la décision de voir qu’elle sera la méthode qui sera la plus adaptée.

Voir aussi l'article : Dentifrice et fluor : quelles quantités pour des dents bien brossées ?

Blanchiment des dents

123-tanden-aardbei-mond-10-18.jpg

Les dents peuvent retrouver une couleur blanche immaculée après un traitement spécial avec un agent blanchissant. La cause du jaunissement dentaire déterminera la technique de blanchiment qui sera utilisée en vue d’un résultat optimal. La durée totale du traitement variera entre une à six semaines. Il existe deux méthodes de blanchiment des dents.

  • Le blanchiment depuis l’intérieur d’une dent morte qui s’est colorée
  • Le blanchiment depuis l’extérieur d’une dent saine.

Selon la nature de la décoloration, le dentiste aura recours à une méthode plutôt qu'à l'autre, voire à une combinaison des deux.

Le blanchiment de dents mortes

Cette méthode est pratiquée sur des dents dont la pulpe dentaire et les fibres nerveuses sont mortes ou sur une dent dévitalisée. La dent peut être blanchie depuis l’intérieur. Le dentiste veillera pour ce faire à ôter le plombage existant. Il procédera comme suit : il introduira une sorte de magma assorti d’un agent blanchissant dans la dent qui sera ensuite ornée d’un beau plombage…blanc. Le processus naturel de blanchiment de la dent prendra quelques jours. En fonction du résultat obtenu voire du résultat souhaité, le traitement pourra être répété après quelques mois. Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que la dent sera définitivement plombée.

Le blanchiment de dents saines

Les dents saines ou non dévitalisées peuvent subir un blanchiment selon différentes méthodes de référence : un traitement blanchissant chez le dentiste ou un traitement à domicile (sous la supervision ou non du dentiste).

  1. Blanchiment par le dentiste. Le blanchiment se fait par le dentiste en cabinet en appliquant depuis l’extérieur de la dentition du peroxyde d’hydrogène. Afin d’éviter que cette substance n’atteigne des dents qui ne doivent pas être traitées, le dentiste placera un petit morceau de caoutchouc sur la dent à traiter. Le peroxyde d’hydrogène sera chauffé à l’aide d’une lampe spéciale afin d’activer le processus de blanchiment. Cette méthode sera répétée à plusieurs reprises.
  2. Le blanchiment à domicile supervisé par le dentiste. Le dentiste vous fournira une gouttière adaptée à votre dentition. On y placera un gel avant de placer la gouttière en bouche pendant 6 à 8 heures, le mieux étant de le faire pendant la nuit. Durant ce laps de temps, une petite concentration en peroxyde d’hydrogène sera administrée en continu sur la dentition. On observera les résultats après quelques jours voire quelques semaines… tout dépend bien entendu du point de départ et des attentes. Le gel pouvant irriter la gorge ou encore la gencive, il convient que la gouttière soit faite sur mesure afin que le gel ne puisse pas se répandre ailleurs que sur la(les) dent(s). Notez néanmoins que les dents et les gencives peuvent devenir sensibles voire douloureuses en cours de traitement. 
  3. Blanchir ses dents soi-même. Certaines personnes envisagent de blanchir elles-mêmes leurs dents. C’est fortement déconseillé sans en avoir parlé avec le dentiste et surtout sans suivi. De plus, il se peut que vous appliquiez des produits toxiques sur les dents qui ne seront peut-être pas sans conséquences pour la santé future de votre dentition. Sans suivi du dentiste, le risque existe que vous prolongiez trop longtemps le traitement entraînant ainsi des dégâts irréversibles. Demandez toujours conseil à votre dentiste !

Limites du blanchiment des dents

L'effet du blanchiment des dents est temporaire. Le blanchiment rend l'émail et la dentine plus poreux. Ainsi, après chaque blanchiment, vos dents deviennent plus sensibles à de nouvelles décolorations. Cela peut devenir un cercle vicieux. Votre dentiste peut vous aider à évaluer les risques du blanchiment des dents.  Chez les personnes qui fument et/ou boivent beaucoup de café et de thé, les colorations réapparaissent plus rapidement. En outre, comme les dents non blanchies, les dents blanchies finiront par se décolorer en raison du vieillissement.

Lorsque vous blanchissez des dents avec des amalgames dentaires ou des résines blancs, ceux-ci peuvent devenir trop foncés par rapport aux dents blanchies. Dans ce cas, de nouvelles résines doivent être réalisées.

A savoir avant de se faire blanchir les dents

  • La couleur de la dentition peut être modifiée, uniformisée sans pour autant que l’on ne doive toucher à la dent.
  • En cas de blanchiment de la dent, surtout d’une dent morte, une jaquette ou l’application de gel peut être facilité.


  • Le résultat n’est pas prévisible et diminuera au fil du temps.
  • Dans les cas d’importante coloration, on peut adjoindre une jaquette ou un traitement à base de produits chimiques en complément.
  • En cas de tabagisme ou de café/thé, la coloration reviendra très vite.
  • L’effet à long terme sur les tissus de blanchiments répétitifs ne sont pas encore connus.
  • Dentine, émail et plombages subiront tous une transformation, seront plus blancs. Dentine et émail deviendront plus poreux avec donc un risque accru de coloration future.
  • A déconseiller lors de la grossesse et de l’allaitement.
  • Les fumeurs devraient arrêter de fumer avant de se faire blanchir les dents. Non seulement fumer annule l’effet blanchissant, mais certains chercheurs s’inquiètent de l’effet cumulatif que le peroxyde d’hydrogène et le tabac peuvent avoir sur les muqueuses.

Remarques importantes et avis

Coût : le coût d’un tel traitement dépend de la méthode, du nombre de dents traitées.

Continuer le traitement : il est important de ne pas interrompre le traitement puisque chaque interruption allongera la durée totale du traitement. Afin d’avoir un suivi correct et un contrôle sur le traitement, faites contrôler régulièrement votre dentition par votre dentiste.

Effets : certaines boissons, certains aliments peuvent entraver le processus de blanchiment des dents. Durant le traitement, évitez le café, le thé, le vin rouge, les agrumes, les boissons sucrées et pétillantes ou encore certaines confitures, sauces très colorées ou les betteraves par exemple.

Ternissement causé par le tabac et le thé : certaines personnes ont une coloration des dents parce qu’elles boivent du thé ou qu’elles fument. Il peut aussi s’agir de taches plus sombres sur les dents. Le vin rouge est aussi incriminé suite au tanin. Cette attaque peut également entraîner des problèmes d’hygiène bucco-dentaire. Le dentiste pourra y remédier en polissant la dent attaquée.

Coloration suite à un plombage : les plombages à base d’amalgame peuvent donner une couleur sombre à la dent. Il ne s’agit en fait pas d’une tache mais simplement du plombage qui passe à travers l’émail et on voit donc son aspect métallique. Un blanchiment ne pourra pas aider. Il conviendra de remplacer le plombage par un plombage blanc…parfois on ira jusqu’à placer une jaquette voire une couronne sur la dent afin de camoufler ce reflet disgracieux.

Blanchir avec des dentifrices spécialisés : on trouve sur le marché des dentifrices qui contiennent des agents blanchissants. Soyons réalistes, il est difficile lors d’un brossage biquotidien de blanchir les dents. Les résultats escomptés seront rarement obtenus. Cette méthode ne donnera jamais des résultats comparables à ceux observés via un traitement chez le dentiste ou sous la houlette de ce dernier. Des dentifrices spécifiques peuvent, néanmoins, être utilisés sur avis du dentiste afin de faire perdurer ou d’entretenir un blanchiment artificiel des dents.

Sources :
https://tandarts.be
https://health.clevelandclinic.org



Dernière mise à jour: février 2024
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram