Crises d’asthme : attention aux allergies alimentaires !

news Les déclenchent-elles, les aggravent-elles ? La question n’est pas tranchée. En tout cas, une équipe de chercheurs américains a démontré que les allergies alimentaires étaient nettement plus fréquentes parmi les patients souffrant d’asthme, et qu’elles pourraient contribuer au déclenchement des crises. D’où tout l’intérêt de diagnostiquer ces allergies, et de prendre des mesures pour les gérer au mieux.
L’étude du Pr Andrew Liu a été récemment publiée dans le « Journal of Allergy and Clinical Immunology ». Sous l’égide de l’Institut national pour les sciences de la santé et de l’environnement (NIEHS), ce pédiatre américain a analysé des données concernant quelque 8.000 sujets, âgés de 1 à 60 ans. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux anticorps sanguins indiquant la présence d’une allergie à l’un (ou plusieurs) de ces quatre aliments : les arachides, le lait, les œufs et les crevettes. En recoupant ces observations avec les manifestations asthmatiques, ils ont pu démontrer que la sévérité de l’asthme était clairement liée au développement d’une allergie alimentaire. Il n’a toutefois pas été possible de déterminer dans quelle mesure ces pathologies influaient l’une sur l’autre. Ce qui sûr, c’est que les enfants sont deux fois plus susceptibles que les adultes d’être confrontés à une allergie alimentaire, et qu’il est indispensable de tenir compte de cette donnée dans leur suivi médical.



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram