9 choses à savoir sur l’arthrose

123m-artrose-knie-pijn-27-11.jpg

dossier

L’arthrose est l’une des principales causes de douleurs articulaires et une des affections rhumatismales les plus fréquentes. Pourtant, elle fait l’objet de nombreux malentendus. En 9 points, voici tout ce qu’il faut savoir sur l'arthrose.

Voir aussi l'article : Arthrose : causes, symptômes et traitements

  1. L’arthrose ou ostéoarthrite est une maladie articulaire chronique et dégénérative. Cela veut dire qu’elle évolue et s’aggrave progressivement. L’arthrose est incurable. Les lésions du cartilage ne régressent jamais;
  2. Souvent, les cartilages se détériorent un certain temps avant que le patient ne remarque quoi que ce soit. Une radiographie peut révéler des anomalies sans que vous ressentiez de symptômes. Mais l’inverse peut également se produire.
  3. L’arthrose évolue différemment d'une personne à l'autre. Il est impossible de prédire l’intensité de la douleur, de la raideur et des restrictions que vous ressentirez. Chez 10 à 15% des patients, l’arthrose évolue nettement plus rapidement que chez les autres, même s’ils mettent tout en œuvre pour entretenir leurs articulations. Cette pathologie s’appelle l'arthrose destructrice rapide.
  4. L’arthrose peut toucher n’importe quelle articulation du corps mais elle se manifeste surtout au niveau des mains, des hanches, des genoux, du cou et des lombaires. L’arthrose peut s’attaquer simultanément à plusieurs articulations (polyarthrose), sans raison précise.
  5. L'arthrose d'une articulation ne signifie pas nécessairement que d'autres articulations seront touchées par la suite. Si l’arthrose est due à une cause clairement déterminée, comme une ancienne lésion au genou, la maladie se cantonnera à cette articulation. Sans cause précise, l’arthrose est plus susceptible de s’attaquer à d’autres articulations. C’est souvent le cas chez les personnes génétiquement prédisposées à l’arthrose.
  6. Les femmes ménopausées peuvent développer une forme spécifique de la maladie, l’arthrose érosive des doigts. Elle se développe plus vite que l’arthrose classique des mains et est plus agressive.
  7. L’arthrose n’est pas une affection due au vieillissement, même si le risque augmente au fil des années. Environ 20% des personnes de plus de 55 ans présentent des symptômes d’arthrose. Les radiographies révèlent des déformations arthrosiques chez quasi toutes les personnes de plus de 60 ans, sans que celles-ci en souffrent nécessairement. L’arthrose n’épargne pas les plus jeunes, surtout au niveau du cou, des lombaires et des genoux. On dépiste de plus en plus de cas d’arthrose chez les jeunes adultes, essentiellement les sportifs.
  8. L’arthrose n’a rien à voir avec la polyarthrite rhumatoïde ni d’autres formes de rhumatismes chroniques. La PR est une maladie auto-immune liée à un dérèglement du système immunitaire, qui provoque des inflammations articulaires. Elle peut induire de l’arthrose si elle n’est pas traitée à temps. Ces pathologies peuvent donc se présenter simultanément.
  9. L’arthrose n’est pas liée à l’ostéoporose. Ces deux problématiques se présentent chez les personnes âgées mais vont rarement de pair. L’os situé sous les cartilages atteints par l’arthrose grandit souvent en guise de compensation alors que l’ostéoporose le fragilise.

Voir aussi l'article : Ostéoporose : symptômes, causes et traitements

Sources :
www.reumanet.be
www.poly-artrose.nl
www.reumanederland.nl
www.bewegenzonderpijn.com

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé

Dernière mise à jour: septembre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram