Cystite : et si on coupait les cheveux de la bactérie ?

Dernière mise à jour: novembre 2013

news La fameuse bactérie E. coli est l’une des causes majeures de cystite. Une équipe de chercheurs belges suggère de lui couper les cheveux pour la rendre inefficace !

Le germe Escherichia coli (E. coli) est à l’origine d’une proportion considérable des infections urinaires, et singulièrement des cystites. Des scientifiques, attachés à la VUB (Vrije Universiteit Brussel), ont percé les mécanismes qui permettent à la bactérie de « coller » à la paroi de la vessie, et de déclencher le processus infectieux.

Leur recherches ont porté sur les pili, également appelés les fimbriae, des sortes d’excroissances indispensables pour que la bactérie puisse adhérer à un support. On pourrait les comparer à des cheveux, et se dire qu’une fois rasés, le microbe ne pourrait plus commettre ses méfaits. C’est la piste suivie par l’équipe de la VUB, qui a identifié le processus extrêmement complexe qui aboutit à la formation de ces pili. Avec en ligne de mire la perspective de développement de nouveaux traitements, qui bloqueraient la formation des pili, ou les détruiraient, anéantissant ainsi la source infectieuse.

Sachant que ce mode de fonctionnement est aussi utilisé par d’autres types de bactéries, dont on connaît la résistance croissante aux antibiotiques, cette approche présente potentiellement un intérêt majeur.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.