ad

Pourquoi les femmes dorment moins que les hommes

Dernière mise à jour: juin 2013 | 9171 visites
vr-slapen-zw-w-170_400_03.jpg

news Une équipe franco-américaine a réalisé une expérience démontrant que l’horloge biologique des femmes différait de celle des hommes, ce qui pourrait expliquer qu’elles soient davantage affectées par les troubles du sommeil.

Des chercheurs américains ont collaboré, dans le cadre de cette étude, avec des confrères de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Leur expérience a consisté à mesurer la durée du cycle circadien – l’horloge biologique – de 157 volontaires ; 52 femmes et 105 hommes, âgés de 18 à 74 ans, et suivis durant une période de deux à six semaines dans des conditions spécifiques (destinées à neutraliser les repères temporels).

S'endormir plus tard et se réveiller plus tôt


Résultat : l’horloge biologique des femmes est plus rapide que celle des hommes. Leur cycle circadien est en effet plus court de six minutes en moyenne, et la probabilité qu’il soit inférieur à vingt-quatre heures est 2,5 fois plus élevée. Très concrètement, cela expliquerait pourquoi les dames dorment généralement moins que les messieurs, en ayant tendance à s’endormir plus tard et se réveiller plus tôt.

En soi, ce n’est pas vraiment problématique (le décalage n’est pas gigantesque), sauf qu’une désynchronisation progressive de l’horloge biologique peut conduire à des troubles du sommeil, et notamment à l’insomnie, que l’on sait plus fréquente chez les femmes. Les auteurs indiquent qu’une meilleure compréhension des différences de cycles circadiens entre les sexes permettrait de mieux adapter la prise en charge thérapeutique des troubles du sommeil.

Source: PNAS (www.pnas.org)
publié le : 15/08/2011 , mis à jour le 06/06/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci