ad

Comment les aveugles « voient » grâce aux sons

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 3908 visites
man-blind-170_400_08.jpg

news De passionnantes recherches réalisées au Canada montrent que le cerveau des personnes aveugles de naissance se réorganise pour « traduire » les informations sonores en informations visuelles.

L’étude a été conduite par le Dr Olivier Collignon, attaché au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine (Université de Montréal), qui a comparé l’activité cérébrale de personnes nées aveugles avec celle de personnes voyantes. De précédentes recherches ont montré que les aveugles disposent d’une capacité spécifique à « traiter » les sons. Le Dr Collignon et son équipe ont quant à eux démontré que la partie du cerveau qui collabore normalement avec les yeux pour traiter la vision et la perception spatiale peut se réorganiser pour recevoir et interpréter des informations sonores.

Les chercheurs ont comparé l’activité cérébrale de onze aveugles de naissance et de onze voyants, alors que les uns et les autres écoutaient une série de sons variant en tonalité et en position spatiale. « Les résultats témoignent de l’incroyable plasticité du cerveau », indique le Dr Olivier Collignon, qui détaille cette expérience dans la revue « Proceedings of the National Academy of Sciences ».

« Les régions spécifiques au traitement spatial restent impliquées même si elles sont privées d’informations visuelles. Cela suggère que l’on devrait considérer le cerveau davantage comme une machine orientée vers la réalisation de fonctions, plutôt que comme une machine purement sensorielle ».
Le processus de réorganisation survient très tôt dans l’existence des personnes aveugles de naissance. Le cerveau se façonne en fonction des expériences vécues : certaines connexions sont éliminées, d’autres renforcées pour faire face aux besoins présents et futurs.


publié le : 22/10/2011 , mis à jour le 25/09/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci