Un enfant qui mange « sain » est plus intelligent

Dernière mise à jour: octobre 2012

news Une alimentation saine est liée à un QI (quotient intellectuel) plus élevé, révèle une étude britannique réalisée auprès d’un panel de quelque 7.000 enfants.

Les chercheurs de l’Université de Bristol se sont penchés sur les habitudes alimentaires de ces 7.000 enfants aux âges de 3,4, 7 et 8,5 ans ; leur QI ayant été évalué à 8,5 ans.

Quatre groupes d’aliments étaient pris en considération, et ont été pondérés selon leur importance dans le régime alimentaire : les « traités » (aliments riches en graisses, en sucres et transformés), les « traditionnels » (viande, volaille, pommes de terre et légumes), les « santé » (fruits, légumes, poissons, pâtes et riz) et les « snacks » (collations avec fruits, biscuits et gâteaux).

Résultat (publié dans le « Journal of Epidemiology and Community Health ») : une alimentation dominée par les « aliments traités » à l’âge de 3 ans est associée à un QI inférieur à la moyenne à l’âge de 8,5 ans ; alors qu’une alimentation donnant la part belle aux aliments « santé » se traduit par un QI plus élevé.

Les chercheurs rappellent néanmoins que de nombreux facteurs sont susceptibles d’influer sur le QI, bien au-delà de l’alimentation.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.