Le GSM durant la grossesse, un risque pour l’enfant

Dernière mise à jour: mars 2011 | 8712 visites
zw-gsm-170_03.jpg

news Les enfants exposés aux ondes d’un téléphone portable, pendant la grossesse et durant la période postnatale, courent un risque sensiblement accru d’être confrontés à des troubles du comportement, selon une étude américano-danoise.

Publiées dans le Journal of Epidemiology and Community Health, ces recherches prolongent et confirment des résultats actés antérieurement. Deux équipes de spécialistes ont uni leurs compétences, l’une étant attachée à l’University of Southern California (Etats-Unis), l’autre à l’Université d’Aarhus (Danemark). Voici quelques années, elles avaient passé au crible un groupe de 13.000 enfants danois, âgés de 7 ans en 2006. Il s’était alors avéré que l’exposition pré et postnatale aux ondes GSM était associée à davantage de difficultés comportementales durant l’enfance. Pour conforter ces résultats, les chercheurs se sont cette fois intéressés à un groupe de… 29.000 enfants.

Confirmation : les mômes exposés aux ondes des téléphones portables aux stades pré et postnatal courent 50% de risques en plus de manifester des problèmes de comportement par rapport à ceux qui n’ont pas été confrontés au GSM. Le danger s’accroît encore davantage quand l’enfant utilise lui-même le téléphone portable dès son jeune âge.


publié le : 06/03/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci