Le virus A/H1N1 a rendu fous les anticorps

Dernière mise à jour: janvier 2011

news Une question taraude les spécialistes de la grippe : pourquoi le A/H1N1 a-t-il surtout fait des victimes parmi les jeunes adultes, alors qu’habituellement, les virus grippaux engendrent des conséquences chez les personnes âgées ? Des chercheurs du centre médical de l’Université de Nashville (Etats-Unis) avancent une explication : le virus A/H1N1 a complètement déréglé le système immunitaire des patients jeunes, au point que les anticorps ont férocement attaqué leur propre organisme !

Nos confrères de « Sciences et Avenir » rappellent qu’il a déjà été établi que les personnes de plus de 65 ans bénéficiaient d’une immunité contre le A/H1N1 apparu en 2009, puisque celui-ci est le cousin d’une série de virus grippaux qui ont circulé depuis l’épidémie de grippe espagnole de 1918. Dans les tranches d’âge plus jeunes, par contre, les organismes (pour autant qu’ils y aient été confrontés, forcément) ont reconnu un virus de la grippe, mais n’ont pas été en mesure de l’identifier clairement, et donc de déclencher la réponse immunitaire adéquate. Dans certains cas, ce fut même tout le contraire, puisque les anticorps se seraient emballés – affolés, oserait-on dire – à ce point qu’au lieu de s’en prendre aux virus, ils ont attaqué les tissus de leur propre hôte, provoquant en particulier de graves dommages pulmonaires. L’autopsie d’une série de victimes de la grippe A/H1N1 étaye cette hypothèse, selon les auteurs de ces recherches, qui en publient les conclusions dans la revue Nature Medicine. Une question reste cependant sans réponse : pour quelle raison certaines personnes ont-elles réagi de la sorte, et pas les autres ? La composante génétique est mentionnée, mais à part cela…

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram